Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

21ème Session de la conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UEMOA L’union a affiché une croissance économique de 6,6 % en 2018

La 21ème session des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, s’est ouverte en Abidjan en milieu de matinée du vendredi 12 juillet 2019, au lendemain de la commémoration de son 25 e anniversaire . La cérémonie d’ouverture à laquelle a pris part le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, était présidée par Alassane Ouattara, président en exercice de l’UEMOA.
Dans son allocution d’ouverture le Président en exercice de l’Union , Alassane Ouattara , a remercié la présence de ses pairs présidents à cette session importante pour la conduite du processus d’intégration de l’UEMOA. « Depuis notre dernière session tenue en 2018, la vie de l’union a été marquée par des événements majeurs notamment au plan politique avec l’organisation des élections au Sénégal, au Togo, en Guinee Bissau et au Benin; sécuritaire et économique » a évoqué le président Ouattara . Abordant l’aspect sécuritaire au sein de l’UEMOA, le Président en exercice a jugé la situation préoccupante . Il a présenté ses profondes condoléances aux populations endeuillées et a exprimé sa compassion pour tous ceux qui ont été éprouvés par ce fléau. Au plan économique , le président Ouattara s’est félicité des bonnes performances enregistrées par l’UEMOA ces dernières années , « la croissance économique de l’Union s’est établie à 6,6 % en 2018 , le même niveau qu’en 2017. Cette résilience résulte de la bonne qualité des politiques conduites par les gouvernements de nos pays , par les organes et institutions communautaires ». Évoquant les perspectives pour les années à venir , selon le président Ouattara , elles sont tout aussi favorables . « Dans ce cadre j’invite nos états à œuvrer aux critères de convergence retenus au titre de la surveillance multilatérale et de mettre un accent particulier sur la mobilisation des ressources intérieures nécessaires à l’accroissement des dépenses prioritaires ». Après avoir abordé les avancées significatives enregistrées dans le processus d’intégration dans l’union, notamment dans le domaine de la gestion macroéconomique , de la convergence économique , de l’approfondissement du marché commun, du renforcement des infrastructures et de la mise en œuvre des politiques sectorielles. Pour consolider tous ces acquis , le président en exercice de l’union a invité ses pairs à poursuivre la décrispation et l’apaisement du climat social.

Un huis clos des Chefs d’Etat a eu lieu juste après la cérémonie d’ouverture.

Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct