Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Violences policières au Nigeria : Nana Akufo-Ado, président en exercice de la Cédéao, appelle au calme et assure avoir parlé avec le président Buhari

Le président en exercice de la Conférence des chefs d’État de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le ghanéen Nana Akufo-Addo s’est publiquement prononcé sur les violences policières ayant fait plusieurs victimes à Lagos, au Nigeria.

 

Le chef de l’État du Ghana a indiqué avoir abordé le sujet avec son homologue nigérian Muhammadu Bahari. Il a indiqué que le président du Nigeria s’est engagé à mener les réformes nécessaires.

« Je me joins à toutes les personnes bien intentionnées pour appeler au calme et à l’utilisation du dialogue pour résoudre l’impasse #EndSARS au Nigeria. J’ai parlé avec le président Buhari, qui s’est engagé à cette fin, et a entamé les processus qui mèneront à la réforme », a écrit Nana Akufo-Addo sur Twitter.

Selon Amnesty International, les violences à Lagos ont fait plusieurs morts et de nombreux blessés civils. Le président du Ghana exprime ses condoléances aux familles des victimes et a une pensée pour les blessés.

« La violence, qu’elle soit de la part de la police ou des manifestants, ne peut pas être la solution. Aux familles qui ont perdu leurs proches, j’exprime mes sincères condoléances et je souhaite aux blessés un prompt rétablissement », a indiqué Nana Akufo-Addo.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct