Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vaccination anti-covid-19 de JOHNSON & JOHNSON JANSSEN: Ça commence le 23 août

Les doses du vaccin Johnson & Johnson Janssen que le Mali a réceptionnées le 5 août dernier sont entre les mains des autorités en charge de la lutte contre la covid-19. Selon nos sources, la vaccination débute le 23 août.

 

« Comme je vous avais dit, les 151 000 doses de Johnson & Johnson Janssen que le Mali a reçues le 5 août doivent être réparties entre Bamako, Kayes et les régions du nord à partir de Mopti. Donc nous nous ne pouvons pas démarrer la vaccination dans l’immédiat. Il nous faut tenir des réunions et des rencontres pour les mises en place », dit le Dr. Diarra, directeur de la cellule immunisation.

Selon le Dr. Diarra, il y aura un temps pour prendre les dispositions de mise en place. Nous savons que les gens vont se poser beaucoup de questions sur les doses qui viennent d’être réceptionnées. Comme une partie doit aller jusqu’au nord, cela va demander un petit moment avant qu’on ne commence la vaccination. Mais nous allons faire tout pour que ce soit prêt pour le 23 août. C’est cette proposition que nous avons faite aux autorités. Car nous avons déjà formé des gens pour la vaccination.

D’après ses propos, le lancement se fera de façon synchronisée. « Le temps de faire les derniers réglages, nous demandons juste à la population de patienter pour la mise en place du vaccin, l’orientation des vaccinateurs et une plus large communication autour ».

Le gouvernement a concentré ses efforts dans les domaines de la prise en charge ; le renforcement de la surveillance épidémiologique : transmission des données sanitaires à temps réel, contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée et des formations sanitaires, formation du personnel, intensification des activités non pharmaceutiques ; le pré-positionnement le stock des médicaments, désinfectants, équipements de protection ; le renforcement des capacités diagnostic du laboratoire ; l’intensification de l’information et de la mobilisation sociale : diffusion des messages sur les mesures de lutte, mise en place de mécanisme de gestion des rumeurs…

 

Aminata Agaly Yattara

Cet article a été publié avec le soutien de JDH Journalisme pour les Droits Humains et Affaires Mondiales Canada.

SourceMali Tribune

Leave a Reply

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct