Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tolérance religieuse : L’islam en modèle

Selon, islamologue, « le Coran et la sounna du Prophète (PSL) sont deux sources suprêmes pour la bonne application et la bonne pratique de l’islam. Ces 2 références pour les musulmans regroupent en leur sein les principes de la bonne moralité, de la miséricorde, de la justice, de l’amour, de la paix, de la tolérance ».

 

« Un musulman qui base sa pratique religieuse sur ces principes est considéré comme un vrai héritier du prophète (PSL) et représente le vrai visage de l’islam.

Le Prophète (PSL) étant considéré comme l’excellent modèle à suivre pour tout musulman, les a exhorté à la tolérance envers les citoyens non musulmans qui cohabitent avec les musulmans dans le même pays et ne leur a pas interdit la bienfaisance envers eux tant que ces derniers ne les attaquent pas ou ne viole pas leur sermon et pacte. Le Prophète (PSL) a cohabité avec les juifs et les chrétiens à Médine sans les gêner ou être gêné par leur présence.

Il a instauré à travers la constitution de Médine l’égalité entre les musulmans et les non musulmans sur le droit de la citoyenneté dans le respect et la considération réciproques. Il engageait des transactions financières avec eux en toute honnêteté, acceptait leurs cadeaux, leur rendait visite et se rendait au chevet de leur malade. Il a permis aux musulmans la consommation de leur nourriture et convoler en justes noces avec leurs filles…

Le Prophète (PSL) avait eu avant son arrivée à Médine, une très bonne relation avec les chrétiens d’Abyssinie qui ont accueilli à bras ouverts les premiers musulmans dont faisait partie sa propre fille. Ceux-ci avaient fui la Mecque sous l’oppression. Ces chrétiens ont protégé les musulmans, leurs biens et leur religion.

Ils ont aimé les musulmans et le Prophète (PSL) à tel point que le Négus a fini par embrasser l’islam. Je peux donc dire que les deux sources authentiques de l’islam se caractérisent par l’instauration de la paix et l’esprit de la tolérance envers les non musulmans à travers la fraternité humaine, l’égalité entre les hommes, le respect et la considération réciproques.

Tout verset, Hadith ou récit d’un savant ou encore un fait historique contraires à ce que je viens de dire doit être relativisé car il relèverait d’un contexte particulier ou d’un cas d’exception. Nous devons suivre l’exemple du Prophète (PSL) pour assurer l’unité nationale, la cohabitation pacifique et le respect réciproque les uns les autres ».

 

Propos recueillis par

Bintou Diawara

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct