Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Talon d’Achille des Présidents maliens : les épouses, enfants et courtisans

En Afrique, dans certains pays, le pouvoir reste un patrimoine familial. Du père au fils, la gestion du pouvoir est souvent la chasse gardée de la famille et un clan composé d’amis et courtisans etc. Un pêché mignon que certains pays africains n’arrivent pas à se défaire depuis l’indépendance jusqu’à nos jours.

Le pouvoir et la famille ne font pas bon ménage sous nos tropiques. De l’indépendance à nos jours, les différents pouvoirs ont été galvaudés par des clans de l’entourage du président. Ainsi, malgré la rigueur et l’autorité du pouvoir dictatorial de Moussa Traoré, paix à son âme, son pouvoir n’a pas résisté à l’immixtion de sa famille dans les affaires publiques. Si la famille du Président Alpha Oumar Konaré ne s’est pas affiché clairement, elle a agit dans l’ombre.

Le président Amadou Toumani Touré, paix à son âme, a été taxé de laxiste car il n’a pas réussi à gérer le pouvoir de façon rigoureuse à cause de l’immixtion de sa famille et de son entourage dans la gestion du pouvoir. Il suffit de lire le livre « ATTcratie, un homme et son clan » pour se mettre à l’évidence de l’influence du clan d’ATT.

Quand à IBK, certains analystes pensent qu’il doit son échec à 80% à son épouse et son fils Karim Keita devenus incontournables dans la gestion du pouvoir.

Le Président de la transition, le colonel Assimi Goita, jeune officier frai, démarche ferme avec sa treillis, charme la jeunesse malienne mais aussi donne l’espoir aux populations dans un pays qui aspire à l’instauration de l’autorité de l’Etat. Cependant, Assimi Goïta est-il à l’abri de ce phénomène ?

Déjà, lors de son investiture, le président Assimi Goita est apparu publiquement pour la première avec sa femme à coté de lui. Si cette apparition de la première dame est une exigence protocolaire pour l’investiture du président, c’est plutôt les parures en or de la très belle femme du président  qui ont retenu l’attention des Maliens et ont cristallisé les discussions notamment sur les réseaux sociaux mais aussi dans les grins comme dans les salons feutrés.

Pire, une vidéo de la première dame a fuité sur les réseaux sociaux où elle s’est arrosée de flatteries d’un griot qui affirme que l’ascension du mari est liée à la bonne chance de la femme. Certains observateurs voient en ces actes comme étant les prémices d’une première dame imposante qui pourrait marcher à contre courant de la vision simpliste de la gestion du pouvoir de son mari le colonel Assimi Goïta.

Pour preuve, l’actuel président de la transition a décidé de réserver les 2/3 de son fonds de souveraineté pour la construction des services sociaux de base. Une décision saluée par le peuple malien. Aussi, le président Assimi Goita préfère rouler dans un Pick-up 4×4, Toyota Hilux. Un véhicule nettement moins dépensier que les V8 et autres voitures de marque.

Cette attitude du colonel est sans doute un message au peuple et une invite à l’administration à réduire le train de vie de l’Etat contrairement à son prédécesseur Ibrahim Boubacar Keita qui n’a jamais caché son goût pour le luxe avec les véhicules de luxe. Pour l’heure, au sein de l’opinion populaire, le colonel Assimi Goita est un modèle, l’incarnation d’un changement radical pour donner au Mali sa valeur d’antan.

Pour cela, le nouvel Homme fort du Mali doit éloigner sa famille notamment son épouse, son entourage et les courtisans de la gestion de la transition qu’il a la lourde responsabilité de conduire à bon port.

Modibo L Fofana

Source: Koulikoro

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct