Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SITUATION DIFFICILE DES PERSONNES ATTEINTES D’ALBINISME : LES PLUS HAUTES AUTORITÉS APPELÉES A LA RESCOUSSE

Le plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique (2017-2021) était au centre d’une conférence de presse, le samedi 03 Octobre 2020, à la Maison de la Presse. Cette conférence était principalement animée par la présidente de l’Association Malienne pour la Protection des Personnes Atteintes d’Albinisme (AMPA), Mme Maïga Aminata Traoré, l’expert, M. Mamadou Sissoko. Elle était modérée par Dr Bazoumana Traoré.

 

Dr Bazoumana Traoré a expliqué que « les albinos sont considérés comme des fantômes. Selon lui, ils sont victimes d’enlèvement et d’assassinat pour des croyances ancestrales. Dr Traoré a fait savoir qu’aujourd’hui il existe une dizaine d’Associations et d’Organisations au Mali qui militent pour la défense des droits des personnes atteintes d’albinisme ».

Mme Maïga Aminata Traoré a mentionné qu’il s’agit de trouver les voies et moyens afin d’apporter un changement dans la vie des personnes atteintes d’albinisme. Elle a sollicité l’accompagnement des plus hautes autorités de notre pays pour l’acquisition des crèmes et des verres correcteurs pour les albinos. L’expert, M. Mamadou Sissoko a décortiqué le plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique (2017-2021) basé sur quatre grands axes, à savoir : les mesures de prévention ; les mesures de protection ; les mesures de responsabilité ; et les mesures d’égalité et de non-discrimination.

A travers les mesures de prévention, il s’agit de : d’ici 2021, mener des campagnes directes d’éducation du public sur l’albinisme et atteindre entre 25% et 50% de la population de chaque pays, selon sa taille ; dans les pays avec des signalements d’attaques, mener, d’ici 2021, des campagnes d’éducation du public au sujet de l’albinisme dans toutes les régions où des attaques ont été signalées, particulièrement dans les régions rurales ;  d’ici 2021, élaborer un cadre national juridique et stratégique à court, moyen et long terme qui comprenne des mesures spéciales envers les femmes et les enfants atteints d’albinisme, fondé sur la recherche axée sur les données probantes et des investigations traitant les causes fondamentales des attaques ; etc.

Les mesures de protection  concernent entre autres : l’application de la loi efficace en réponse aux attaques et aux violations contre les personnes atteintes d’albinisme ; d’ici 2021, s’assurer d’un plein accès aux services policiers et autres dispositifs de sécurité au niveau communautaire ; d’ici 2021, adopter une loi et des politiques interdisant les pratiques néfastes associées à la sorcellerie ;  d’ici 2021, adopter une loi et des politiques interdisant les pratiques néfastes associées à la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 05 OCTOBRE 2020

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct