Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Série de visites du ministre de l’Administration territoriale Le Parti ADEMA-PASJ était à l’honneur le mardi

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, s’est rendu, le mardi 22 juin dernier, dans l’après-midi au siège du parti, sis à Bamako-coura, où il a été accueilli par les responsables de l’ADEMA-PASJ, avec à leur tête, le président du parti, Pr. Tiémoko Sangaré.

Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres initiées par le département avec les partis politiques, partenaires de 1er ordre en vue d’échanger en profondeur pour trouver des solutions consensuelles aux questions relatives à la bonne organisation des prochaines élections générales aux échéances prévues et aux préoccupations des partis politiques sur la conduite à son terme de la transition.

En effet, les échanges ont porté essentiellement sur les missions dévolues au département (bonne organisation des élections générales libres, transparentes, justes et crédibles ; réorganisation administrative, relecture des textes fondamentaux, etc.) et les préoccupations soulevées par les partis politiques (financement public aux partis politiques, place des partis dans l’organisation des élections et le processus de relecture des textes, etc.).

À l’issue de la rencontre, il ressort que chaque partie a conscience que le temps n’est pas le meilleur allié pour créer les conditions favorables à la réussite de la transition.

Le président du parti de « l’Abeille solitaire », au nom de ses camarades s’est réjoui de la démarche du ministre Maïga d’autant plus qu’elle intervient à un moment crucial de la Transition.

Le Pr Tiémoko Sangaré a, par ailleurs, insisté sur le retard accusé dans la libération de la subvention publique aux partis politiques au titre des exercices 2018-2019, car ce financement public des partis politiques est un droit résultant d’une loi.

Par ailleurs, il a réitéré « la disponibilité totale et entière de son parti à accompagner le ministre, tout en insistant que son département doit redéfinir ses priorités dans un cadre concerté, afin de rester dans le temps restant de la transition ». À cet égard, il a approuvé la proposition du chronogramme électoral du département en charge de l’Administration territoriale dans ses grandes lignes et salué la tenue prochaine d’un atelier sur toutes les questions liées aux élections, au financement public des partis politiques et à la réorganisation administrative.

Les deux parties ont convenu de se rencontrer dans d’autres cadres pour harmoniser leurs positions sur des sujets qui ne font pas encore le consensus.

Correspondance particulière 

Source: l’indicateur du renouveau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct