Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sandy Haïdara à la conférence nationale de l’Um-Rda”: Nous allons accompagner la transition à condition du respect du délai “

L’hôtel Olympe a abrité les travaux de la deuxième conférence nationale de l’Union malienne – Rassemblement Démocratique Africain ( Um-Rda), le samedi dernier.

Présidée par l’honorable Sandy Haïdara, le président du parti, elle a enregistré la présence des délégués venus de l’intérieur du pays. Cette conférence, a aussi vu la participation des partis alliés et amis de la formation politique du premier président du Mali.

Après l’exécution de l’hymne national et l’observation d’une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires tombées sur le champ de bataille, le président du part a pris la parole pour  remercier les congressistes.

Il a annoncé que les travaux de la journée se dérouleront ainsi qu’il suit : le contrôle de l’activité du bureau politique; le pouvoir de sanction, la redéfinition du programme et des orientations du parti; l’analyse des questions nationales; la désignation des personnes appelées à terminer le mandat des membres du bureau politique national dont les postes sont devenus vacants.

Une pensée pieuse a été réservée au défunt président du parti, Ibrahim Boubacar Ba, décédé en plein mandat.

Le président du parti Sandy Haïdara a déclaré que l’Um-rda restera fidèle à ses idéaux comme l’a prôné le père fondateur du parti qui sont les seules voies de sortie de crise. Pour ce faire, le parti va prendre des initiatives pour œuvrer et concourir au retour des valeurs d’unité, de fraternité et de concorde sociale qui ont toujours caractérisé notre pays  depuis son accession à l’indépendance.

Concernant la situation du pays, le parti de Modibo Keita a fait une analyse critique et réelle de la situation du pays. “L’Um-Rda condamne et condamnera toujours la prise de pouvoir par la force et tout mouvement anti-constitutionnel pour accéder au pouvoir” a déclaré Sandy Haïdara. ” La marche démocratique  politique et économique sont toujours freinées par les coups d’État” a t-il déploré.

Le premier parti politique du pays invite alors les Maliens à se ressaisir, afin de trouver les solutions adéquates, apaisées et consensuelles durables pour éviter au Mali le cycle d’instabilité politique et institutionnelles.

“Par ailleurs, l’Um-Rda est favorable à une relecture consensuelle de l’accord de paix issu du processus d’Alger allant dans le sens défini par le Dialogue National Inclusif et les Concertations nationales tenus dans notre pays, poursuit, l’honorable Sandy. ” La révision constitutionnelle est aussi une nécessité absolue et incontournable. Il est donc important que les autorités de la transition l’inscrivent dans les projets prioritaires et urgents, avant la fin du délai restant de la transition” a t-il conseillé.

Il en est de même pour la mise en place d’un organe unique de gestion des élections au Mali pour pallier à tout problème de crédibilité des élections. “Nous allons accompagner la transition à condition que les autorités respectent le délai prévu” a souligné Sandy Haïdara.

Enfin, le parti de Modibo Keita lance un appel vibrant à tous les Maliens qui partagent avec eux les valeurs qu’incarnait Modibo Keita à les rejoindre dans une grande plateforme politique qui verra le jour bientôt.

Les représentants des partis politiques amis et alliés présents ont pris la parole tour à tour pour abonder dans la même vision de l’Um-Rda. Il s’agit de PIDES et de l’USR. Le président du RPM, Dr Bocari Tréta et celui de la CODEM, Housseyni Amion Guindo, présents dans la salle n’ont pas voulu s’exprimer.

Le président Sandy Haïdara a remercié les autorités maliennes, les Maliens et les militants du de l’Um-Rda pour leur solidarité autour de la vice-présidente, l’honorable Aïssata Cissé dite Chato qui briguait le poste de présidente du Parlement panafricain.

Il a sollicité la bénédiction des Maliens jusqu’à la victoire finale, afin que notre pays soit représenté et honoré à l’étranger.

Les travaux de cette conférence nationale se déroulent en une seule journée et doivent aboutir à des fortes recommandations pour le développement du parti et à la poursuite de son implantation sur toute l’étendue du territoire national.

Seydou Diamoutené

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct