Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

RPM : Deuxièmes assises du comité central

Le parti du Rassemblement pour le Mali a tenu ses deuxièmes assises de son comité central au Centre international de conférences de Bamako. La cérémonie marquant l’ouverture officielle des travaux était placée sous l’égide du Président du parti, Dr Bocary TRETA.

Cette cérémonie des deuxièmes assises a enregistré la présence effective des hauts cadres du parti et la présence des Présidents ou leurs Représentants des autres partis politiques de notre pays.

Dans son traditionnel mot de bienvenue aux différents Délégués venus d’horizons divers, le Président du Rassemblement pour le Mali, Dr Bocary TRETA, a adressé ses vœux au Président fondateur du parti des tisserands, SEM Ibrahim Boubacar Kéïta, pour sa brillante réélection pour son second mandat à la magistrature suprême de notre pays.

Par ailleurs, souligne-t-il que le RPM accompagnera dans l’accomplissement de l’action gouvernementale ainsi que toutes les institutions de la République pour construire un Mali nouveau où il fera bon vivre.

Durant deux jours de ces assises les Délégués feront une analyse de la vie du parti, donneront également leurs points de vue sur la délicate question des réformes institutionnelles et politiques et enfin ils discuteront sur l’incontournable situation de la sécurité dans notre pays. À en croire le Président Tréta, le parti reste ouvert et disponible à accueillir le retour de toutes personnes de bonne volonté qui désirent d’y être membre. C’est pour quoi, exhorta-t-il à ces camarades, il faut accorder une attention toute particulière aux questions de fond que se posent les militants. Il s’agit notamment de la réhabilitation des valeurs fondatrices et les principes de base du parti, la formation continue et la cohésion entre les militants, la mise à jour du projet de société du parti, entre autres.

À ces deuxièmes assises du comité central du RPM, les autres partis politiques membres de l’alliance de l’Ensemble pour le Mali ainsi que les partis la majorité et de l’opposition ont tous exprimé leurs points de vue dans le sens de trouver un processus de dialogue social comme condition sine qua non d’apaisement du climat social au Mali.

Aly MORBA

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct