Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Redécoupage territorial: les Kel Ansar et Alliés demandent un sursis

Dans un communiqué signé hier la Coordination Kel Ansar et Alliés contestent le processus de découpage territorial dans la région Tombouctou. Ils demandent la prise en compte de leurs préoccupations lors du processus. Aussi, se tiennent-ils à la disposition des acteurs qu’ils invitent à sursoir et à revoir tout projet de découpage de la région de Tombouctou de la base vers le sommet et non l’inverse.

 

Communiqué N008/28/04/2021 : RELATIF AU PROJET DE DECOUPAGE DE LA REGION DE TOMBOUCTOU
Nous apprenons avec stupéfaction par l’intermédiaire des réseaux sociaux la proposition de découpage territorial de la région de Tombouctou.
Conformément à nos idéaux sur la paix sociale et la bonne gouvernance de notre pays et des territoires qui le composent nous portons et souscrivons totalement aux aspirations légitimes des populations dont la dernière rencontre organisée du 12 au 14 février dernier à Goundam insistait clairement sur deux points particuliers comme recommandations (déjà très anciennes et récurrentes) à porter auprès du Gouvernement à savoir :
• La prise en compte de la demande de l’érection du cercle de Goundam en « région des lacs »
• La révision de la décentralisation de l’office du Faguibine avec une plus grande implication des collectivités locales mais aussi de plus grandes ambitions en termes d’exploitation durable de du potentiel et de l’espace.
Cet engagement a été porté par nos soins aux plus hautes autorités du pays à travers un document reçu par les principaux ministères et autorités en charge du dossier.
Nous ne saurons donc ne pas exprimer notre indignation devant ledit projet dont la méthode de formulation et de validation en cours ne semble respecter ces aspirations profondes des populations à la base qui restent ignorées voire contournées.
A l’heure où les régions de Taoudéni et de Menaka connaissent des difficultés importantes en lien avec leur projet initial de création, nous attirons encore une fois l’attention de nos autorités pour que les approches qui ont fait leur preuve dans l’accélération des problèmes inter et intracommunautaires soient bannies dans notre pays dont les populations n’aspirent qu’à se développer dans la paix et la quiétude.
La Coordination Kel Ansar et Alliés se tient à disposition des acteurs qu’elle invite à sursoir et revoir tout projet de découpage de la région de Tombouctou de la base vers le sommet et non l’inverse.
Bamako le 28/04/2021
Le Président de la Coordination Kel-Ansar et Alliés
Oumar A. HAMAMA CISSE

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct