Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour » incendie volontaire » de la hutte d’une professionnelle du sexe: Siaka Konaté condamné à trois ans d’emprisonnement ferme

Sur deux affaires d’ » incendie volontaire  » enrôlées pour cette session ordinaire de la Cour d’assises 2021, les jurés se sont penchés, le jeudi 9 septembre, sur l’affaire ministère public contre Siaka Konaté. A l’issue des débats, l’accusé, âgé de 29 ans, a été condamné à trois ans d’emprisonnement ferme pour  » incendie volontaire « .

 

Les faits se sont déroulés en mars 2019, à Kokoyo-Nord, dans la commune de Nouga, cercle de Kangaba, une zone d’orpaillage qui attire autant des chercheurs d’or que des professionnelles du sexe venues souvent d’autres pays de la sous-région.

Le nommé Siaka Konaté se rendit dans la hutte de la demoiselle Paule Amanda, une professionnelle du sexe pour se soulager. Malheureusement pour lui, cela  n’a pu se faire dans le temps envisagé par la professionnelle du sexe. Ainsi, celle-ci repoussa Siaka Konaté en pleine activité, avant de courir trouver refuge auprès du  gérant d’un bar dans les périmètres. Ce dernier veillera sur la jeune dame,empêchant le sieur Konaté d’attenter tout autre acte contre elle. C’est par la suite que Siaka Konaté, très furieux, reviendra mettre le feu à la hutte de Paule Amanda. Le feu se propagea pour atteindre des huttes avoisinantes où la dame Angel James et son enfant furent touchés. Cette dernière porta ainsi plainte contre Siaka Konaté, qui sera interpellé et inculpé pour des faits d’  » incendie volontaire  » prévus et punis par les articles 202 et 2013 du Code Pénal.

A la barre, Siaka Konaté dira qu’il a été apostrophé par Paule Amanda alors qu’il partait chercher à manger la nuit des évènements. Ainsi, il a accepté les offres de la dame pour aller passer quelque temps ensemble moyennant une somme d’argent.  » C’est au cours de cette intimité qu’elle me repoussa alors que je n’étais pas soulagé «  a-t-il indiqué devant le jury. Avant d’ajouter qu’il a agi  sous la colère en mettant le feu à la hutte de Paule Amanda, qui a fini par toucher d’autres et faire des victimes.

La partie civile, n’étant pas présente à la Cour, l’avocat commis d’office a demandé la clémence de la Cour pour son client. Il a expliqué aux jurés que  » Siaka Konaté cherchait sa vie sur le site d’orpaillage et qu’il s’est retrouvé dans cette circonstance par malheur « . Aussi, il a ajouté qu’il est  » un délinquant primaire « .

La Cour a accédé à la demande de la défense en reconnaissant l’accusé coupable des faits  » d’incendie volontaire « , tout en lui accordant  des circonstances atténuantes. Ainsi, Siaka Konaté a été condamné à trois d’emprisonnement ferme. Sur cette peine, il reste six mois à l’accusé pour qu’il recouvre la liberté totale parce qu’il a été placé sous mandat de dépôt en mars 2019.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct