Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Participation aux assises nationales de refondation : Le parti FARE An Ka Wuli malgré lui

Via un communiqué, le parti FARE An Ka Wuli annonce sa participation aux Assises Nationales de la Refondation malgré que sa « conception du processus diffère de ce qui est en cours d’exécution ».

Les Assises Nationales de la Refondation ont commencé le samedi 11 décembre 2021, au niveau local pour s’achever le 30 décembre prochain au niveau national. Le parti FARE An Ka Wuli a, à cet effet, lancé un appel à ses militants et aux forces vives à y participer activement « afin de contribuer, autant que faire se peut, à la réussite de cette importante concertation nationale ».

Selon le Secrétaire Général, Mahamadou Kéita, le « parti est hautement concerné par cette concertation majeure » dont la formation politique a « porté la proposition depuis 2013 » et n’a « cessé de soutenir et de promouvoir auprès des plus hautes autorités, de la classe politique, de la société civile et des partenaires du Mali ».

Et le Secrétaire exécutif national des FARE de justifier : « Nous l’avons fait d’abord en tant que FARE, puis comme membre de « Anw Ko Mali Dron » et du M5-RFP ensuite. Nous avons inlassablement porté, partagé et affiné ce projet parce qu’il s’agissait avant tout pour les FARE d’une étape incontournable du processus de sortie de crise du Mali, processus que nous voulons endogène dans son essence et pérenne dans ses effets. »

Pour Modibo Sidibé et ses camarades, les évènements d’août 2020 ayant conduit à la chute du régime démocratiquement élu du Président IBK et de mai 2021 ayant entrainé un second coup d’Etat contre Bah N’Daw, « ont créé une situation nouvelle dans le pays, favorable à la mise en œuvre de notre projet politique qui a été largement endossé par le M5-RFP ».

Mais, les attentes des acteurs de ces événements restent en majorité insatisfaites. « Nous faisons le constat que notre conception du processus diffère de ce qui est en cours d’exécution », regrette le parti FARE An Ka Wuli.

Cependant, le parti demeure peu confiant en les assises nationales de refondation en cours. « Les FARE participeront aux Assises Nationales de la Refondation parce que la tenue de celles-ci a toujours été notre objectif et que ce sera l’occasion pour nous de faire valoir nos propositions avec conviction », justifie Mahamadou Kéita.

Cyril Adohoun

Source: L’Observatoire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct