Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

NIOGOMÉRA : Enfin une bibliothèque

L’Association « Lire pour Exister » avec son volet « une école, une bibliothèque » a participé à la construction d’une bibliothèque avec la collaboration de l’Association des élèves, étudiants ressortissants de Niogoméra et a organisé une cérémonie inaugurale le 6 juin dernier à Niogomera, dans le cercle de Yélimani. L’objectif de ce projet est d’inculquer le goût du livre et de la lecture aux élèves et enfants, et de faire du Mali une nation qui lit.

Enfin une bibliothèque est créée à Niogomera. Dans le cadre de son projet « Une école, une bibliothèque » de l’association « Lire pour Exister », avec la collaboration de l’Association des élèves, étudiants ressortissants de Niogoméra a ouvert ce centre. Il s’agit, selon la présidente de l’Association, Braïka Aminata Boré, d’inculquer le goût du livre et de la lecture aux élèves et enfants Maliens et de faire du Mali une nation qui lit.

« L’idée nous est venue, dit-elle, à travers le réveillon littéraire. Nous nous sommes dit que les jeunes font les fêtes de fin d’année sous plusieurs formes. Nous avons alors initié une fête de fin d’année, qui casse le classique. Une fête de fin d’année à la manière littéraire. Au lieu de faire des tickets d’entrée pour avoir accès à la salle, il fallait amener deux livres, si on est une personne et trois livres si c’est un couple pour participer au réveillon littéraire qui se tient chaque mois de décembre», confie la présidente de l’association « Lire Pour Exister ».

« Nous avons, poursuit la présidente, fait deux éditions et les livres qu’on a rassemblés sur ces deux éditions. On s’est dit tient comment rentabiliser tout ça, on va essayer de répondre à notre objectif le plus crucial, qui est de faire du Mali une nation qui lit et comment faire ça ? C’est d’implanter partout des bibliothèques.

Car si vous demandez aux jeunes de lire et d’avoir une culture de la lecture, il faut qu’ils aient le matériel et qu’ils aient accès aux livres. Suite au réveillon littéraire, nous avons initié notre projet « Une école, une bibliothèque », qui consiste à choisir une école publique, défavorisée qui n’a pas de bibliothèque que ce soit à Bamako ou dans les régions et de leur offrir ces livres-là. Bien évidemment les conditions sont si l’association a les moyens de construire un local pour accueillir la bibliothèque au cas où l’école n’a pas de bibliothèque ou encore si l’école dispose de personnes ressources ou groupements ressources. En tout cas, l’Association « Lire Pour Exister » s’engage à leur donner les livres et à participer à l’élaboration du projet du début jusqu’à la fin », ajoute la présidente.

Nous avons été approchés par l’Association des élèves et étudiants ressortissants de Niogoméra. Ils nous ont sollicité et nous ont dit qu’ils n’ont pas de bibliothèque dans leur école communautaire premier cycle et second cycle. Niogoméra est un arrondissement qui a beaucoup de villages et tous viennent à ces deux écoles. Donc, on a décidé de tenir la première édition avec eux. Les livres que nous avons eus avec les premières éditions du réveillon littéraire ont constitué le fonds de départ de la bibliothèque publique de Niogoméra dénommée feu Waly Niangaté, a expliqué Braïka Aminata Boré.

Aminata Agaly Yattara

Source: Mali tribune 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct