Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MaMa 21: le journalisme et l’excellence primés au Mali

La cinquième édition des Média Mali Awards a eu lieu ce 21 août 2021 à Bamako. Sur environ 200 candidats cette année, 22 nominés, seuls huit lauréats ont ravi la palme de l’excellence à grâce la qualité et la particularité de leurs sujets. 

 

Les MAMA (Mali Média Award) 2021 c’était un peu plus de 180 candidats qui ont postulé dans les catégories presse écrite, télévision, radio, presse en ligne et le dessin de presse, le journalisme citoyen.

La télévision était le média pauvre cette année avec seulement une dizaine de candidats. En presse écrite a enregistré plus d’engouement avec 85 candidats, explique Alexis Kalembry au sortir de cette 5ème édition. Même s’il y a eu moins de candidats cette année en comparaison à l’édition précédente à cause des effets de la triple crise sécuritaire, sociale et sanitaire, la qualité des sujets présentés a été convaincante, précise le jury composé d’éminents journalistes dont le président était Diomansi Bomboté.

Le prix EVE, spécial genre, un hommage à une grande dame de médias qui a déposé la cuillère au mois de mai a été une des innovations particulières de cette édition. Hawa Seméga Togola, la directrice de Kounafoni TV était une femme de média engagée et passionnée. A travers ce prix spécial genre, c’est un hommage perpétuel qui lui est rendu de génération en génération. Les MAMA 21, c’était aussi des moments d’émotion chaque fois la pensée se témoignait des qualités humaines et professionnelle de celle qui a quitté la quitté à la pointe des pieds sa grande famille des médias, laissant en suspend certains rêves inachevés.

Pour les neuf catégories et après les travaux du jury sur l’analyse du contenu des différents sujets, huit journalistes sur les 22 nominés ont été primés pour leurs différentes productions.

Cette initiative lancée en 2017 par la fondation Tuwindi et soutenue par plusieurs personnes et organisations de bonne volonté, met à compétition et récompense les journalistes maliens chaque année à travers la production de contenus publiés dans leurs différents organes de presse.

« Le niveau du prix est très élevé. Chaque année, les contenus sont de plus en plus compétitifs. Le nombre de candidatures augmente régulièrement », explique le promoteur de l’événement Tidiani Togola, par ailleurs, directeur exécutif de la fondation Tuwindi.

La régularité de certains journalistes à postuler chaque année, montre l’intérêt que porte ces derniers à ce projet qui œuvre pour la promotion des contenus journalistiques de qualité. Cette année, il y a eu des particularités et des surprises notamment avec Maliki Diallo de Renouveau TV qui a eu le prix aux MaMa pour la deuxième fois consécutive. Pour cette édition, il a été lauréat dans la catégorie presse en ligne. Cette fois ci, le lauréat de la catégorie radio est un journaliste de la région de Mopti.

L’engouement autour de cette édition qui rentre dans l’histoire des MaMa se traduit avec les candidatures qui viennent désormais de plusieurs régions du Mali. Pour faciliter le journaliste dans l’exercice de son métier notamment l’accès à l’information, un appel a été lancé aux autorités pour plus de sécurité afin que les acteurs des médias puissent travailler dans de meilleures conditions.

« Je reçois ce prix avec une très grande humilité. Il est le fruit d’un effort commun, celui de l’ensemble du personnel de l’école supérieure de journalisme et des sciences de la communication mais aussi celui de journal du Mali dont les journalistes ont beaucoup concouru à ma formation professionnelle » exprime Boubacar Diallo, notre confrère du Journal du Mali, lauréat de la catégorie presse écrite des MaMa 21. Dans son article de 1300 mots orienté « Charia : les démons du passé », paru dans Journal du Mali l’Hebdo n°322 du 10 au 16 juin 2021, le jeune journaliste revient sur les facteurs favorisant l’avancée du djihadisme dans certaines zones reculées du Mali. 

Moussa Camara, journaliste à l’Indépendant, a remporté le prix spécial Covid-19. Ses travaux portaient sur les la crise sanitaire à coronavirus notamment les difficultés organisationnelles, notamment liées « au non-respect de délai de livraison des vaccins dans certaines zones du pays, les infox qui ont eu un impact sur la campagne » en créant un sentiment de méfiance des populations et par ailleurs un refus de se faire administrer le vaccin. Sans oublier les grèves des agents de vaccination qui n’ont pas contribuer atteindre les objectifs. Tous ces facteurs cités à côtés de bien d’autres ont montré que le Mali est toujours à la traine en ce qui concerne le nombre de doses administrés. La première campagne de vaccination avec Astra Zeneca a commencé le 31 mars 2021 et a été bouclée le 10 juillet 2021. Elle a concerné le personnel sanitaire en première ligne, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes vivant avec une comorbidité. Au cours de la première phase, 173 242 personnes ont été vaccinées pour la première dose, et 86 477 pour la deuxième dose sur un total de 396 000 doses réceptionnées par le Mali.

A travers cette cérémonie des MaMa qui récompense de la presse malienne, les candidats à l’instar de Moussa Camara s’inscrivent dans une dynamique de poursuivent le travail de journaliste au service de la population pour contribuer à leur niveau à interpeller les gouvernants et à tirer une sonnette d’alarme pour inciter à un changement de comportement au niveau des populations sur certaines thématiques.

Les MAMA21, c’était en présence du directeur général de la Fondation Tuwindi, Tidiane Togola, du représentant de Free Press Unlimited, Jens Kiesheyer, des présidents Bandiougou Danté de la Maison de la presse, Bassidiki Traoré de l’Association des éditeurs de la presse privée (Assep), Modibo Fofana l’Association des éditeurs de presse en ligne (Appel) et un parterre d’invités.

Source : Journal du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct