Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: Les coquilles grotesques et inacceptables dans les communiqués officiels

Le fait est presque devenu banal au Mali. Les communiqués officiels sont le plus souvent émaillés de coquilles et d’erreurs inexplicables et inacceptables dans un pays sérieux. Et ça se passe à des niveaux insoupçonnés de l’administration malienne.

La dernier qui n’a pas échappé à la vigilance des internautes, plus sereins que les auteurs de ces communiqués, c’est le communiqué de l’Ambassade du Mali en France concernant l’affaire Toumani Djimé Diallo. L’auteur dans la précipitation a faussé l’orthographe du nom France, comme vous pouvez le constater sur l’image

Une semaine plus tard, une lettre du premier ministre, Dr Boubou Cissé, non moins ministre de l’économie et des finances, adressée au directeur national du trésor et de la comptabilité publique, a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Aussitôt rendue publique, les internautes ont décelé une erreur dans le calcul des jours de grève des enseignants au mois de décembre 2019.

Dans les heures qui ont suivi, les services du premier ministre ont rectifié l’erreur, mais en omettant cette fois, un mot (tableau) dans le texte.

Précipitation, légèreté ou tout simplement ignorance, en tout cas, les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier ces fautes inacceptables dans les communiqués officiels de l’administration.

DT. Konaté

Source: mali24.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct