Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la drépanocytose: la stratégie de mobilisation de fonds de l’AMLUD

Afin d’autonomiser ses membres, l’Association malienne de lutte contre la drépanocytose a organisé hier une formation de mobilisation des fonds auprès des bailleurs locaux et internationaux. Cette formation a été possible grâce à l’appui financier du Gouvernement de la Principauté de Monaco, à travers la Direction de la Coopération Internationale (DCI). Il s’agissait d’un atelier dont l’objectif était d’initier les responsables des différentes antennes de l’AMLUD aux techniques de mobilisation des fonds, en vue d’accentuer la lutte contre la drépanocytose sur toute l’entendue du territoire national.

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par Dr Ousmane SY de la Direction nationale de la Santé, en présence du Pr Mounirou BABY, Directeur du Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD), de Mme Cécile DAKOUO, Coordinatrice pays de la DCI et Mme TRAORE Fatoumata COULIBALY, Présidente de l’AMLUD.
Cette dernière a remercié le principal bailleur financier de l’AMLUD pour sa constance auprès des drépanocytaires du Mali. « Elaboration de stratégies de mobilisation de fonds locaux », tel était le thème. En campant le décor, la présidente de L’AMLUD a indiqué que l’AMLUD a sollicité cette formation pour ses membres pour renforcer les capacités des membres de l’AMLUD en mobilisation de ressources locales pour une autonomisation certaine. « Accompagner l’autre, c’est être présent et partager ce qu’il ressent. Le Gouvernement Princier de Monaco nous a prouvé cela à travers la Direction de la Coopération Internationale DCI par son soutien aux associations de lutte contre la drépanocytose dans six pays, dont le Mali. Pour aider autrui, il faut être capable d’écouter profondément et avec compassion. La Coordinatrice pays du Consulat de Monaco a montré à l’AMLUD qu’après le verbe aimer, aider est le plus beau verbe du monde », a-t-elle dit.
Au CRLD, Mme TRAORE a, au nom des malades et leurs proches, adressé une motion de remerciement pour la qualité du traitement. « Vivre c’est aider un autre à vivre. Cette phrase résume le quotidien du Directeur Général du CRLD et son équipe qui comprennent ce que les patients disent à travers leurs larmes, leurs cris de douleur, leur colère de désespoir. Ils demeurent disponibles et sensibles à nos mots. Le CRLD a remis 50 boîtes à images, à l’AMLUD, supports indispensables pour les séances de sensibilisation et d’information des populations », a-t-elle martelé, avant de saluer l’accompagnement de l’ONG Santé Sud sur la diffusion des informations sur la drépanocytose au Mali et les autres ONG qui sont à leur chevet.
Elle a par ailleurs insisté que L’AMLUD compte sur l’apport de ses partenaires pour l’atteinte des objectifs du présent atelier afin que chaque antenne puisse voler de ses propres ailes.
Quant à Mme Cécille DAKOUO, elle a rappelé que la politique de coopération de développement du Gouvernement de la Principauté de Monaco est d’accorder une importante particulière aux maladies négligées, en faisant notamment de la lutte contre la Drépanocytose son cheval de bataille. « Dans cet ordre d’idée, la Coopération monégasque appuie la réalisation de plusieurs activités en Afrique. Elle a notamment soutenu la construction, l’équipement et l’appui financier et technique au fonctionnement de centres nationaux de référence au Mali, à Madagascar et au Sénégal. Par ailleurs la DCI a été à l’initiative de la création de deux réseaux de lutte contre la Drépanocytose à qui elle apporte un grand soutien technique et financier. Il s’agit du réseau des médecins référents spécialistes de la drépanocytose de six pays à savoir le Mali, le Burkina Faso, Madagascar, le Niger, le Sénégal et la Mauritanie », a-t-elle dit. Et la coordinatrice pays de la DCI de réitérer son accompagnement de l’AMLUD pour une lutte efficace contre la drépanocytose.
Pour le Pr BABY, l’AMLUD est un partenaire clé et stratégique du centre de recherche de lutte contre la drépanocytose. En ce sens que les objectifs qu’elle vise contribuent audit centre d’exercer une de ses missions phares qu’est la communication pour le changement favorable de comportement. « Pour une meilleure connaissance de la maladie drépanocytaire et en vue d’améliorer la qualité de vie et la qualité de la prise en charge des malades pour une réduction de la morbidité et de la mortalité, cette association œuvre sans relâche avec ses partenaires aux côtés du CRLD pour sensibiliser les populations de Bamako et de l’intérieur du pays », s’est-il réjoui.
Le Dr SY a quant à lui révélé les nombreuses réalisations de l’AMLUD. «Au cours de l’année 2020, je m’empresse à vous citer le noble combat contre la maladie à Corona Virus. Comme des soldats de première ligne, ils ont procédé à des séries de formations y compris du personnel du CRLD, des séances de sensibilisation sur les mesures barrières, des distributions de kits de prévention et à l’initiation de documents d’une utilité incommensurable. Il s’agit des consignes aux malades drépanocytaires et leurs familles dans le contexte de la pandémie du Covid-19. Pour mener toutes ces actions et contribuer significativement à améliorer la condition de vie, AMLUD doit mobiliser des ressources locales, voire internationales », a-t-il dit. Selon lui, le présent atelier viendra à juste titre outiller les membres de l’association, afin de pouvoir bénéficier de ressources nécessaires pour mettre en œuvre leur plan d’action.

PAR CHRISTELLE KONE

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct