Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la Corruption et l’enrichissement illicite : Les membres du CNT à l’école de l’OCLEI

Renforcer les capacités des membres et du personnel  du Conseil National de Transition CNT en matière de  lutte contre l’enrichissement illicite, connaitre les enjeux et les défis liés à la lutte contre la corruption ,et connaitre le cadre jurique et institutionnel de la lutte contre  l’enrichissement illicite tels sont les objectifs visés par une rencontre pour le Renforcement  des Capacités des membres du Conseil National de Transition CNT en matière de prévention et de lutte contre l’enrichissement illicite qui se tient depuis ce mardi 29 Juin 2021 au Centre International de Conférence de Bamako CICB.

 

Initiée par  l’Office  Central de Lutte Contre  l’Enrichissement Illicite OCLEI, en partenariat avec  Conseil National de Transition CNT à travers la commission Loi, la présente rencontre  regroupe les responsables, et experts de l’Office Central de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite, les membres de la commission loi du Conseil National de Transition et les assistants parlementaires tous venus pour prendre part à cette rencontre très importante qui touche du doigt une question très sensible relative à la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.

Cadre de rencontre d’échanges et de partage d’expériences en matière de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite entre les  membres de la  commission loi  et les responsables de l’OCLEI , cette rencontre va permettre aux participants  d’échanger sur les enjeux  et les défis liés à la lutte contre l’enrichissement illicite,  connaitre le cadre juridique et institutionnel de la lutte  contre l’enrichissement illicite, et connaitre  les instances internationales de regroupement  ou d’actions des institutions  nationales de lutte contre la corruption à travers différentes communications présentées par des experts de l’OCLEI.

L’objectif de cet atelier avec les parlementaires est de partager avec les membres de la commission loi les textes et les lois qui régissent la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.

Dans sa communication, Souleymane le président de la commission Loi s’est réjoui de la tenue de cette rencontre qui vient à point nommé car la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite  font partis des priorités des plus hautes autorités du pays.

« La corruption est un fléau inquiétant et la lutte contre la corruption a toujours été au cœur des préoccupations des plus hautes autorités et beaucoup de lois et textes existent en la matière », a-t-il martelé avant d’ajouter que chaque président de l’ère démocratique en sa manière à lutter contre contre le  phénomène de la corruption en sa façon. La corruption reste andemique et l’enrichissement un fléau.

En s’adressant aux invités à cette rencontre très importante, Moumouni Guindo président de l’Office Central de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite  OCLEI a salué la tenue de cet atelier qui renforcer d’avantage les capacités des membres de la commission loi au niveau du CNT.

« Le phénomène de la corruption devenu quasi-systématique dans notre pays se manifeste sous plusieurs formes. Il peut s’agir selon le mode des pots-de-vin, l’extorsion, le trafic d’influence, le népotisme, la fraude, le détournement de fonds, l’abus des biens ou des deniers publics, l’enrichissement illicite », a-t-il déclaré

Pour lui, il est bon de savoir que dans notre cas, les personnes potentiellement corruptibles ne se conduiront honnêtement que les textes de loi condamnant la corruption sont clair, sans ambiguïté, et appliqués correctement.

Il a par ailleurs souligné que pour jouer pleinement leurs rôles respectifs, il est  nécessaire que le CNT et l’OCLEI échangent des informations et des bonnes pratiques pour renforcer les capacités des membres de l’organe législatif. De tels échanges permettent de transposer les bonnes pratiques dans le droit interne.

En présidant l’ouverture de cet atelier de renforcement des capacités des membres du Conseil National de Transition CNT, le premier vice-président Asarik AG Imbarakawane a salué la tenue de cette rencontre très  importante pour la vie de la nation.

De l’avènement de la démocratie à nos jours plusieurs lois ont été votées dans le souci de lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite, mais force est de constater que le phénomène de la corruption demeure toujours. Tant qu’il y aura la corruption il y aura point de développement. Au sortir de cet atelier les membres du Conseil National de Transition CNT seront mieux outillés et  vont mener une lutte implacable contre la corruption », a-t-il déclaré.

Mohamed Kanouté

Source: Mali24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct