Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Festival International Bamako 2018 : La passerelle au rythme des pas de danse de Tidiani N’Diaye

Du 30 Novembre au 12 Décembre 2018 la passerelle de Rokia Traoré abritera le festival International de Bamako, des spectacles inédits sont au programme comme celui du danseur chorégraphe Tidini N’Diaye qui est prêt à faire voyager ses fans à travers ses déhanchements, le public aura aussi droit à visiter les photos du King Massassy ainsi que plusieurs autres spectacles qui seront au rendez-vous. La promotrice de la fondation passerelle Rokia Traoré et Tindiani N’Diaye qui étaient devant la presse le Vendredi 30 Novembre 2018 ont détaillé le programme du festival tout en conviant le public à prendre d’assaut la passerelle pour être des témoins oculaires des spectacles qui seront produit.

Ayant conquis le monde entier avec ses spectacles, Tidiani N’Diaye ce globe-trotter malien diplômé du centre National Chorégraphique de Montpellier et s’étant produit sur les plus grandes scènes mondiales veut signer son comeback via ce festival tout en conquérant. La danse est l’art de mouvoir le corps humain constitué d’une suite de mouvements ordonnés, souvent rythmés par la musique a exprimé Tidiani N’Diaye.

Selon lui, en dehors de ce que le public peut percevoir, les danseurs expriment d’autres sentiments sur la scène. L’auteur d’Etre Différent, de Moi, Ma chambre et Ma Rue, de Natural Mystique ou de la Danse ou le Chaos est prompt à faire vibrer le public Bamakois au rythme de ses pas de danse durant ce festival. Celui dont la danse à ouvert beaucoup de portes félicite Rokia Traoré qui pour lui reste et demeure cette cantatrice au grand cœur qui se soucie du devenir de ses frères et sœurs désireux de lui emboiter le pas. Quant à la promotrice de la fondation la passerelle Rokia Traoré, a fait savoir que la fondation fêtera ses 10 ans d’engagement pour la promotion des arts et de la culture au Mali en 2019.

Elle a évoqué la signature de plusieurs accords de partenariat et de collaboration avec des grandes institutions internationales. « les partenariats sont nécessaires à la fondation Passerelle pour le développement des formations artistiques et l’organisation de nouvelle opportunités à l’international pour les artistes qu’elle soutient ainsi que le perfectionnement du personnel technique et l’amélioration  des moyens matériels, en vue de renforcer ses capacités en matière de création de projets et d’événements dans ses espaces » développe-t-elle. Le vernissage de pièce d’acier de phototala King Massassy a donné le ton du festival international de Bamako. Signalons que tous les spectacles sont gratuits et accessibles à tous.

Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct