Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enseignement supérieur : Le conseil des ministres adopte le projet de décret fixant le cadre organique du Secrétariat général de la CNMU et de l’ISESCO

Le conseil des ministres du vendredi 20 octobre dernier a été marqué par l’adoption d’importants projets. Parmi ceux-ci, le projet de décret relatif au cadre organique du Secrétariat Général de la Commission Nationale Malienne pour l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et l’Organisation Islamique pour l’Education, la Science et la Culture (ISESCO).

union nationale travailleur mali syndicat untm unesco

Selon le communiqué du conseil des ministres, les textes relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement du Secrétariat général de la Commission Nationale Malienne pour l’UNESCO et l’ISESCO ont été relus en 2016 en vue de renforcer les moyens d’action de deux structures relevant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Le projet de décret adopté dans ce cadre vise à doter, pour les cinq prochaines années, le Secrétariat général de la Commission Nationale Malienne pour l’UNESCO et l’ISESCO en personnel nécessaire pour l’exécution de leurs missions.

L’adoption de ce projet de décret prend également en compte, la création de nouvelles divisions et de nouveaux postes prévus dans le Décret N°2016-0683/P-RM du 05 septembre 2016 fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement de la commission nationale.

Les autres projets qui ont marqué ce conseil des ministres sont: la prorogation de l’état d’urgence d’un an à compter du 31 octobre 2017 pour maintenir et renforcer les mesures et les actions de prévention et de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés et proroger les effets des poursuites judiciaires en cours dans le pays ; l’adoption d’un projet de décret portant approbation de l’avenant n°2 au marché n°0440/DGMP-DSP-2015 relatif aux travaux de construction du pont de Kayo à Koulikoro et ses voies d’accès pour le raccordement du pont de Kayo à la route nationale n°6 à Zantiguilapour un montant hors taxes de 4 milliards 646 millions 127 mille 626 francs CFA et sans incidence sur le délai d’exécution du marché initial. Mais aussi, un projet de décret portant approbation de l’avenant n°2 au marché n°0503 /DGMP-DSP-2015 relatif aux travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro (45 kilomètres) pour apporter des modifications à la structure de la chaussée et à la consistance de certaines taches élémentaires du marché initial pour un montant hors taxes de 8 milliards 755 millions 333 mille 312 francs CFA et sans incidence sur le délai d’exécution du marché initial.

Ce conseil des ministresdu vendredi 20 octobre a également adopté un projet de décret portant approbation de l’avenant n°1 au marché n°0003 /DGMP-DSP-2017 relatif au contrôle et à la surveillance des travaux de construction et de bitumage de la route de Zantièbougou-Kolondièba-Frontière Côte-d’Ivoire en République du Mali visant la correction de la clé de répartition du financement conformément au rapport d’évaluation du projet et aux accords de financement.

M.D

Source: Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct