Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Editions : “Raie d’espoir comme saveur de liberté” dans les librairies

Le recueil de poèmes intitulé “Raie d’espoir comme saveur de liberté” de Marcelin Issiaka Traoré, récemment paru chez Figuira Editions, est désormais disponible dans les librairies. Le livre, officiellement lancé le samedi 31 octobre dernier à Kati, est un florilège de poèmes écrits à différentes périodes de la vie de son auteur autour de plusieurs thématiques de notre société.

Le nom de Marcelin Issiaka Traoré ne dit certainement pas grand-chose aux amoureux du livre au Mali. Normal, puisque “Raie d’espoir comme saveur de liberté” est sa toute première publication littéraire qui vient de paraitre chez la jeune maison d’édition, Figuira Editions, de l’écrivaine Fatoumata Kéita. Mais Marcelin Traoré est un excellent poète, à la plume subtile et subjuguante dont on découvre le talent d’écrivain au fil des pages de son recueil de poèmes dont la cérémonie de lancement officiel s’est tenue le 31 octobre dernier au Centre de réhabilitation psychomotrice Jigiya-so de Kati.

C’est devant un public charmant dont des collègues et proches de l’auteur que s’est déroulée la cérémonie de présentation du recueil de poèmes. Dans cet ouvrage, l’auteur aborde plusieurs thématiques touchant à notre  société et à l’être humain, notamment la  maladie, le bonheur, les souffrances, l’espoir, la peur, entre autres. “J’évoque tout ce qui concerne l’être humain.  Ce sont des poèmes écrits à différentes périodes de ma vie. Il y a des poèmes récents de 2020 et il y en a qui datent de plus de 30 ans. Tout ce temps, parce que j’ai peur d’écrire et quand j’écris je reviens chaque fois là-dessus parce que j’ai une plume prémonitoire”, prévient l’auteur.

La publication de cet ouvrage, à en croire l’auteur, a été rendu possible grâce à l’engagement de son éditrice. Aussi, le directeur de l’imprimerie, Imprim Services, Soumaïla Fofona, y est pour beaucoup : “Le président directeur général d’Imprim services a pris en charge l’entièreté des frais d’édition du livre et cela sans jamais eu l’occasion de me rencontrer, voire de parler avec moi. C’est à cette cérémonie de lancement que je l’ai rencontré. Je ne suis pas du domaine du livre, mais je sais que l’édition demande beaucoup d’argent”, reconnait Marcelin Traoré.

Quant à l’éditrice et écrivaine de renom, Fatoumata Kéita, qui a été élève de Marcelin Traoré au lycée, elle n’a  pu s’empêcher d’apprécier les qualités d’écrivain de ce dernier qui l’a encadrée dans ses débuts dans l’écriture. “Marcelin Traoré est une référence en matière de poésie au Mali. Je le connais depuis longtemps et il nous a encadrés en tant que jeunes écrivains par le passé. Sa plume nous inspirait et nous inspire encore aujourd’hui. Marcelin a une belle plume”, nous confie l’éditrice qui invite à la découverte de ce chef-œuvre poétique, notamment par les jeunes écrivains qui aspirent à écrire de la poésie.

                             Youssouf KONÉ 

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct