Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DON DE SANG : Le Colonel Sadio Camara parraine la journée mondiale du donneur de Sang à Nara

«Rejoignez l’effort des FAMa en donnant du sang pour sauver des vies» ! Tel est le thème retenu cette année par le gouvernement malien pour célébrer la Journée mondiale du donneur de sang organisée le 14 juin de chaque année. Cet événement vise à mettre en lumière «le rôle que joue le don de sang bénévole permettant de sauver des vies et renforcer la solidarité à l’échelle de la communauté». Par le thème choisi, le gouvernement malien a voulu «magnifier la solidarité agissante du peuple malien envers son armée».

La journée a été célébrée le mardi 14 juin 2022 à Nara par les ministres Sadio Camara (Défense et Anciens Combattants/MDAC) et Diéminatou Sangaré (Santé et Développement social). «Le choix de ce thème par les autorités sanitaires est parfaitement approprié au contexte actuel du Mali et prouve que toutes les couches de la Nation ont un rôle à jouer dans le combat que nous menons aujourd’hui», a rappelé Colonel Sadio Camara, parrain de la journée. Et d’ajouter, «tous ceux qui donnent leur sang, pour aider à sauver des maliens, doivent être conscients qu’ils participent directement à la consolidation de l’unité nationale et à la stabilisation de notre cher pays».

Quant au ministre de la Santé et du Développement social,  Mme Diéminatou Sangaré, elle a rendu un vibrant hommage à nos forces armées de défense et de sécurité (FDS) pour leur appui et leur accompagnement. Elle a rappelé que, en plus des missions régaliennes de défense de l’intégrité territoriale, les FDS ont œuvré dans le cadre de la solidarité à travers le don de sang. D’où sa reconnaissante à l’endroit des Forces armées maliennes (FAMa) qui ont payé de leur vie leur engagement pour la patrie.

Passant de la parole aux actes, les deux ministres ont donné leur sang. Le gouverneur de Nara et d’autres personnalités présentes leur ont emboîté le pas. Comme l’a bien souligné le parrain Sadio Camara, l’exemple de tous ceux qui donnent leur sang pour aider à sauver des vies doit inspirer tous les Maliens afin que cette pratique généreuse et patriotique se répande partout !

POPULATIONS : Le 5e Recensement général de la population et de l’habitat officiellement lancé

Déjà effectif depuis plusieurs mois, le 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH5) a été officiellement lancé mercredi dernier, 15 juin 2022. L’opération a démarré à travers tout le pays «préalablement découpé en zones de dénombrements». Au total, 26.327 agents recenseurs, 4.504 chefs d’équipes et 866 contrôleurs TIC sont engagés sur le terrain pour recenser les Maliens.

La veille, mardi 14 juin 2022, le ministre de l’Economie et des Finances s’est adressé à l’opinion nationale et internationale. «La réalisation de cette opération nécessite, au-delà de la mobilisation d’importantes ressources, une bonne planification des activités sur tout le territoire préalablement découpé en zones de dénombrement», a assuré M. Alousséni Sanou. «Durant les trois prochaines semaines, les agents recenseurs et les chefs d’équipe, chargés de collecter des informations sur les caractéristiques socioéconomiques, démographiques et culturelles de la population, passeront dans vos familles respectives», a-t-il averti en assurant que le gouvernement a pris «toutes les dispositions nécessaires pour relever le défi».

A noter que le dernier RGPH remonte à 2009 et avait estimé la population malienne à 14,5 millions d’habitants, dont 50,4 % de femmes et plus de 70 % vivant en milieu rural, selon l’Institut national de la statistique (INSAT).

ENERGIES : Rencontre entre des acteurs du développement des biodigesteurs au Mali

L’Acropole des énergies solaires (ex-Centre régional des énergies solaires/CRES) de Badalabougou a abrité la semaine dernière l’atelier national de concertation des acteurs intervenant dans le développement des biodigesteurs au Mali. Une rencontre organisée par l’Agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB) en collaboration avec l’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’ouest et du centre (AB/AOC) basée au Burkina Faso.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Drissa Samaké, conseiller technique au ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau. Il avait à ses côtés le Directeur général de l’ANADEB, M. Abdoulaye Kaya, et le Secrétaire exécutif par intérim de l’AB/AOC, M. Xavier Bambara.

Créée en 2009, l’ANADEB est un établissement public à caractère administratif (EPA) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle a pour mission de promouvoir les biocarburants/bioénergies sur toute l’étendue du territoire national. Elle est placée sous la tutelle du Ministère chargé des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

EL-GHASSIM WANE : «Le peuple malien aspire désespérément à la paix» !

Devant les membres du Conseil de sécurité réuni le 13 juin 2022 à New York (pour examiner le rapport trimestriel du Secrétaire général sur le Mali), M. El-Ghassim Wane a fait le point sur la situation politique et sécuritaire dans notre pays ainsi que sur l’état de la mise en œuvre du mandat de la Minusma. «La tâche est complexe, mais notre détermination est forte. Une chose est certaine, le peuple malien aspire désespérément à la paix et c’est la responsabilité des acteurs maliens d’être à la hauteur de cette aspiration», a reconnu le Chef de la Minusma devant le Conseil de sécurité de l’ONU…

«Nous connaissons une situation difficile à Ménaka», a-t-il dit en évoquant près de «30.000 personnes déplacées» dans cette région. Mais, l’espoir est de mise parce que la mission onusienne et le gouvernement ont «pu intégrer 1.765 ex-combattants dans l’armée reconstituée sur 3.000 personnes». A New York, El-Ghassim Wane a martelé plusieurs fois sa conviction que «le peuple malien aspire à la paix et c’est la responsabilité des acteurs maliens d’être à la hauteur de cette aspiration» ! Une aspiration légitime après près de 3 décennies perdues à essayer de colmater les brèches pour la paix et la stabilité du pays.

Source: Fama

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct