Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Dispositif de la Compagnie de la Circulation Routière en ce mois de Ramadan : Bon, mais sera-t-il maintenu après ?

La circulation est fluide et même très fluide durant les heures de pointes pendant ce mois de ramadan 2022. Les agents de la compagnie de circulation routière semblent avoir mis les paquets pour éviter des embouteillages monstres comme on le voyait. Mais ce dispositif constaté sur les tronçons, notamment sur la route de l’aéroport international Modibo Kéita, peut-il continuer après le ramadan ?

A Bamako, emprunter le tronçon du Pont Fahd à l’aéroport international Modibo Kéita de Sénou pendant les heures des pointes (le matin et le soir) est un parcours de combattant. La circulation est dense, et même très dense des fois. Si les engins à deux roues partent à pas de tortue, les véhicules trouvent peu de qualificatif. Il n’est pas rare de voir sur ce trajet, l’embouteillage depuis le rond-point de l’Hôtel Oumou Sangaré (ou Buffle), jusqu’après le deuxième pont. Mais depuis le top départ de ce mois de ramadan 2022, un constat s’impose.

La Compagnie de la circulation routière (CCR) a décidé de mettre le paquet pour éviter les embouteillages afin de permettre aux usagers de circuler rapidement pour arriver à destination. Sur ce tronçon, les agents de la circulation routière qui régulent la circulation ont été augmentés en grand nombre.

A chaque 100 ou 150m, on voit un ou deux agents veiller à la bonne fluidité de la circulation. C’est-à-dire, obliger les motocyclistes et les véhicules de circuler dans leurs couloirs pour éviter des chevauchements entre eux. Une stratégie qui marche à merveille. Car avec cette règle imposée aux usagers, chacun vaque à ses occupations sans difficulté. Quand c’est bon, il faut le dire.

Et quand ce n’est pas bon, il faut le dénoncer pour que ça soit corrigé. Cette stratégie de la CCR marche à merveille puisqu’elle permet aux uns et autres de circuler sans complications.

La question qui se pose est de savoir si le même dispositif restera après le mois de ramadan pour permettre aux citoyens de circuler sans anicroche. En ce qui nous concerne, le maintenir serait une bonne chose. Parce qu’il permettra aux agents de la circulation d’avoir à intervenir moins dans la circulation entre usagers ou lors des cas d’accidents. Nous espérons que la CCR y pensera pour le bonheur de tous.

Hadama B. FOFANA

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct