Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Déclaration : 19 novembre 1968 : Le crime imprescriptible des quatorze officiers subalternes

Le 19 novembre 1968, s’est produit en République du Mali un coup d’État militaire.

En cette date, le Bureau National de l’AMEMOK rappelle à la nation que la République du Mali a connu une prise de pouvoir illégitime et illégale par l’armée créée par les pères de l’indépendance et qui était sensée affirmer la souveraineté de la jeune République.

Cinquante ans après, l’AMEMOK s’interroge sur l’état de notre nation et son devenir.

Aucune cause, si noble soit-elle, ne devrait occulter le devoir de mémoire qui s’impose à toute société humaine.

L’histoire est un témoignage porté à la connaissance des jeunes générations pour éviter que la vieille garde, celle aux élans révisionnistes, de tenter sa réécriture.

Elle se transmet sans état d’âme pour que ses vertus pédagogiques puissent profiter aux générations futures.

Les militants et sympathisants de l’AMEMOK appelle le Peuple Malien à analyser les implications profondes de cette date dans les dimensions d’une géostratégie néocoloniale.

L’AMEMOK s’inquiète face à la situation actuelle qui consiste à exposer les populations par des stratégies d’anarchistes déguisés en les incitant aux troubles.

L’AMEMOK appelle le peuple souverain à rester vigilant et mobilisé pour le Mali, et invite les leaders politiques et religieux de tout bord à assumer le devoir historique qui nous incombe tous, à savoir « l’union sacrée ».

Bamako, le 19 novembre 2018

P/ Le Président P.O

Le Secrétaire à la Communication

Demba Adama KEITA

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct