Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAUTION DE LA MARCHE DU 5 JUIN LE PACP EST-IL EMIÉTTÉ ?

Le parti de Yeah Samaké est omniprésent au mouvement du 5 juin de Mahmoud Dicko. Une présence qui sème le doute sur la fidélité de l’homme fort du Djitumu alors que des cadres du PACP battent le pavé contre celui qu’il soutien…IBK !

 

Depuis peu, la rue grogne contre le Chef de l’État. Sa démission est demandée par une partie du peuple. Ainsi est né le mouvement M5-RFP où plusieurs formations politiques sont désormais membres. Du MPR au CNID, la liste est longue avec l’arrivée récente de Modibo Sidibé –président des FARE. Seulement, le PACP est de la partie suite aux récentes sorties et publications de certains cadres. Tout d’abord Kaou Abdramane Diallo qui est le secrétaire à la Communication. Il a publié une tribune au titre parlant « Quand on n’est pas d’accord on dit non ! ». Estimant que la génération dont il se réclame pourrait faire bouger les choses et corriger les méfaits de ceux qui, en l’espace de 2 décennies seulement sont passés du statut “d’enseignant gringaleux à fonctionnaires multimilliardaires corrompus” hypothéquant l’avenir de millions de maliens, il a décidé de se lâcher. Même s’il assume son statut au PACP dont il était candidat aux récentes législatives en commune 5, Kaou Abdramane a déclaré que «la chose politique n’est pas pour un “Horon”. »

Ce jeune collaborateur de l’ancien candidat à la présidentielle a donné raison au guide Mahmoud DICKO du fait que le peuple malien ne soit pas SOUMIS, et qu’il se battra désormais pour tout combat qui sous-tend cela. Bien qu’il précise être parti « en son nom propre » au mouvement demandant la démission du Président IBK, il sait parfaitement que c’est du politiquement incorrect. Yeah Samaké désavoue plusieurs pans de la gouvernance mais n’est pas pour autant parti du côté des opposés au régime. A moins que cette position de l’Honorable Kaou soit un signe annonciateur à l’image d’un certain Jeamille Bittar ou Modibo Koné : ils n’ont pas hésité à faire dos à BOUA quand ça ne va pas !

La crédibilité de l’ancien Ambassadeur est entachée dans la mesure où son plus proche collaborateur est dans la danse. A visage découvert, Niaga Diop snobe le pouvoir à longueur de temps depuis Facebook. Tout est parti de la commune 1 où il avait des affinités avec la section de Yelema qui était aux législatives avec le PRVM. S’il est vrai que la Cour Constitutionnelle a falsifié les résultats en la défaveur de ses candidats, ce jeune a fini par « se radicaliser » comme (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 11 JUIN 2020

BAMOISA

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct