Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Blocage des travaux routiers de Dialakorodji: le ras-le-bol de la population !

‘’Nous respirons la poussière’’ ; ‘’ démarrer les travaux sans délai’’ ; ‘’plus de trois ans pour un délai 15 mois’’ ; ‘’ Travaux de la route de Dialakorodji, trop c’est trop ’’ ; ‘’cette route fait trop de victimes ’’ ; ‘’ où sont les 27 milliards ? ’’ ; ‘’ Nous interpellons Bah N’Daw et son gouvernement ’’ ; ‘’ À quand la fin des travaux de la route Banconi-Dialakorodji-Safo- Yelekebougou-Nonsombougou ?’’. Tels sont des slogans que scandaient les manifestants hier mardi pour exprimer leur ras-le-bol suite au blocage des travaux de la route Banconi-Dialokorodji-Safo-Yélékébougou- Nonsombougou. Pour cette marche pacifique à Dialakorodji, les manifestants sont venus des communes de Dialakorodji, Safo, Yelekebougou, Nonsombougou, commune I et le quartier de Samé en commune III.

La marche est partie du terrain de football de Samakébougou, pour prendre fin devant la Mairie. Parmi les leaders, l’on peut citer : Balla TRAORE, porte-parole des jeunes des Communes de Safo-Yelekebougou et Nonsombougou ; Makan TRAORE, porte-parole des jeunes de SAME ; Oumar TRAORE dit YAFFA, porte-parole des jeunes de Banconi. La marche a également enregistré la présence de Samassé COULIBALY, président de la commission d’organisation ; Adama Alexis DIARRA, vice-président de la Société civile de Dialakorodji ; Yaya TRAORE, représentant du Chef de village de Dialakorodji; Fatoumata dite Garantigui TRAORE, présidente de la CAFO locale.
Cette manifestation est une initiative de la jeunesse de Dialakorodji en collaboration avec plusieurs organisations dont la CAFO, la Société civile, la coordination des conseillers des chefs de villages de la Commune rurale de Dialakorodji ainsi que les jeunes des autres communes citées.
Tout au long de l’itinéraire de la marche, les manifestants marchaient à pas de caméléon et prononçaient des propos durs contre les gouvernants. Arrivée à la Mairie, les marcheurs ont tout d’abord rendu hommage aux personnes qui ont été victimes au cours des travaux de cette route.
Dans la déclaration lue par Samassé COULIBALY, président de la commission d’organisation, les organisateurs dénoncent le fait que la population de Dialakorodji est confrontée à la poussière depuis 2017 à cause du chantier routier qui avance à pas de Caméléon.
Le Président Samassé COULIBALY fustige le fait que les habitants de Dialakorodji soient mis dans cette condition à cause des autorités. Selon lui, des maladies respiratoires sont actuellement fréquentes à Dialakorodji à cause de la poussière. Il a interpellé le Chef de l’Etat, Bah N’Daw, à achever rapidement cette voie.
Le président de la commission d’organisation a déclaré que la visite du ministre Makan Fily DABO sur le chantier n’a apporté aucun progrès. Les manifestants ont également interpellé les autorités à appliquer l’avenant n°1 du 20 novembre 2020 pris en conseil des ministres, qui prévoit huit mois pour achever les travaux.
Le président de la Commission d’organisation, Samassé COULIBALY a affirmé qu’il est incompréhensive qu’une population de plus de 100 000 habitants soit sevrée de voies de la route qui concourt développement.
S’agissant du dédommagement des familles riveraines de Banconi, le porte-parole des jeunes de Banconi, Oumar TRAORE dit YAFFA, a affirmé que rien n’a été donné à personne par les autorités dans le cadre du dédommagement. Il a appelé les autorités à dédommager les familles riveraines.

Par SABA BALLO

 

Source: info-matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct