Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bizzarerie : Issa Kaou N’djim vomi par la Diaspora !

Une semaine après ses propos lors de l’émission « Sans langue de bois » sur Cherifla TV concernant la représentativité de la Diaspora à l’Assemblée Nationale sur laquelle, Issa Kaou N’Djim a fait entendre que  10% des postes de députés sont trop élevés pour nos compatriotes établis à l’extérieur, la réaction du Conseil Supérieur de la Diaspora, l’un des faitières de la Diaspora ne s’est pas fait attendre. C’est ainsi, qu’il organisé un point de presse samedi 06 février 2021 à son siège, animé par son président Mohamed Cherif Haïdara et en présence de plusieurs de ses membres. En plus de la dénonciation des propos de M. N’Djim, le CSDM a déclaré Issa Kaou N’Djim persona non grata à l’étranger, partout où les maliens sont établis et demande à ses membres de bien respecter l’instruction tant que M. N’Djim ne présente pas publiquement ses excuses à la Diaspora.

« En tenant ce genre de propos clivant sans fondement et sans réflexion aucune, Issa Kaou N’Djim a  fait  preuve de mépris à l’égard de la Diaspora malienne. M. N’Djim, malgré ses propres turpitudes devrait savoir et comprendre que résider à l’étranger ne serait faire de nous autres des apatrides, des renégats et encore moins des maliens de moindre valeur. Tout comme lui, nous maliens de la Diaspora avons les même droits et devoirs vis à vis de la nation malienne. Par ailleurs, en sa qualité du 4ème  vice-président, du CNT, Issa Kaou N’Djim devrait faire preuve de plus de retenue dans ses propos et respecter l’ensemble des maliens de l’intérieur tout comme ceux établis à l’extérieur car il est censé représenter tous les citoyens du pays au sein du CNT » selon le communiqué lu par M’Bouillé Cissé, chargé de communication du CSDM et représentant de la diaspora au CNT.

Toujours selon le contenu du communiqué, malgré les excuses de MalickDiaw, président du CNT au nom de l’Institution le 03 février dernier lors d’un entretien qu’il a accordé au CSDM, la faitière de la Diaspora lui demande de recadrer Issa Kaou N’Djim ; que ce dernier dans son élan de populiste se permet de parler à tort et à travers sur les sujets qu’il ne maitrise pas et n’honore pas les parlementaires et met en péril la transition. En dépit de ses propos, ce qui a fait mal au CSDM et a mis l’huile sur le feu, C’est la promesse de M. N’Djim de se rendre dans différents pays où la communauté malienne est représentée comme la Côte d’Ivoire de tenir le même discours. Face à cette promesse de M. N’Djim, le président du CSDM, Mohamed Cherif Haïdara a donné instruction à tous les membres de son organisation de déclarer Issa Kaou N’Djim Persona non grata à l’étranger, jusqu’à ce qu’il présente publiquement des excuses à la Diaspora. En tous cas, toute porte à croire que M. N’ Djim malgré la tenue de ses propos, bénéficie toujours la confiance d’une partie de la Diaspora car ironie du sort, trois jours après ses propos, il a été reçu en audience par le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, la plus grande faitière de la Diaspora qui n’a jusqu’à présent, pas condamner ses propos à l’égard de la Diaspora.

 Mamadou Nimaga

Source: Journal L’Enquêteur- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct