Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bandiagara: La cheffe de bureau d’OCHA Amy Martin rencontre ses partenaires et la population

Bandiagara, 03 fév (AMAP) Une rencontre, lundi, à Bandiagara, entre la Cheffe de bureau de l’Agence humanitaire des Nations unies (OCHA), Amy Martin, et les acteurs humanitaires et les autorités a permis aux acteurs concernés de passer en revue les challenges en matière de coordination, a constaté l’AMAP.

Elle a, aussi, permis d’évaluer les besoins et les réponses humanitaires, entre collègues, de plaider pour la protection des populations et pour le respect des principes humanitaires et la sécurité des acteurs humanitaires.

Mme Martin, était en visite pour soutenir la coordination humanitaire et échanger sur les questions prioritaires dont l’accès humanitaire et le plaidoyer. Le tout dans le but de renforcer la collaboration avec les autorités régionales (gouverneur, directeurs de services techniques, notabilités de la ville), acteurs humanitaires (ONG nationales et internationales, ainsi qu’agences des Nation unies) et tous les acteurs de sécurité et la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Cette visite se tient au moment où le Cercle de Bandiagara fait face, entre autres, aux défis de l’insécurité, des attaques de villages poussant aux déplacements massifs de populations.

Selon le chef service local du développement social et de l’économie solidaire, le Cercle de Bandiagara a enregistré 24.960 déplacés soit 11.763 hommes et 13.197 femmes le nombre correspond à 4.472 ménages. Ces déplacés sont repartis entre les sites de Bandiagara ville, Doucombo, Muetoumo, Sangha, Kendié, Bara-Sara, Sangha, Timiniri.

Les représentants des ONGS partenaires, ont fait, chacun, un exposé des activités menées dans le cadre de l’appui et de la prise en charge des Personnes déplacées internes (PDI) et des personnes vulnérables. Ils ont aussi rappelé les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans la mise en œuvre des activités.

Les difficultés majeures évoquées sont l’insécurité, la non accessibilité de certaines zones d’intervention des projets les questions relatives à l’éducation et à la promotion de femme et des jeunes.

La cheffe de bureau OCHA et ses proches collaborateurs ont dit avoir pris bonne note de toutes les préoccupations soulevées et ont assuré que « des dispositions seront prises pour endiguer le fléau pour le bonheur des populations civiles ».

En marge de cette rencontre, la délégation s’est rendue sur les sites de déplacés de ATTBougou et du Musée de Bandiagara. Cette visite a permis aux membres de la délégation de constater les problèmes auxquels les déplacés sont confrontés et des activités d’insertion socio professionnelles qu’ils mènent.

Amy Martin était accompagnée du directeur régional du développement social et de l’économie solidaire Bakary Bengaly, de la Cheffe du sous bureau OCHA, Ghislaine GATHO, du Chef de sous bureau UNICEF Ibrahim Shire, de la Cheffe de sous bureau PAM, Bineta Bal et du Chef du sous bureau PNUD, Henri Mashagiro.

La rencontre, qui était présidée par le 2e adjoint au préfet, Abdoulaye Traoré, a enregistré la présence des services techniques, des ONGs intervenants dans le domaine de l’humanitaire, la société civile.

OG/MD (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct