Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ballon d’or : Pourquoi Sadio Mané le mériterait ?

Sadio Mané, en lice pour devenir le deuxième Africain à remporter le Ballon d’or après le Libérien George Weah en 1995 ? Rien n’est encore joué, mais l’attaquant de 30 ans est tout à la fois le fer de lance d’un collectif qui a presque tout gagné et d’une équipe du Sénégal championne d’Afrique et qualifiée pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. D’autant plus qu’avec la Ligue des champions, Liverpool bouclerait un joli triplé, en plus de la Coupe d’Angleterre et la Coupe de la ligue, qui consolerait le natif d’un petit village de Casamance, lancé en Europe par Metz – de la Premier League qui lui a échappé pour un seul point, au profit de Manchester City.

Alors que la saison 2020-21 a été difficile, tout autant à titre personnel que pour les Reds de Liverpool qui ont réalisé une saison sans titre, Sadio Mané a effectué un retour à son meilleur niveau en 2022. Sous le maillot du Sénégal, dans deux matchs différents, il a marqué le tir au but qui a offert au pays sa première Coupe d’Afrique des nations début février, puis celui qui l’a envoyé au Mondial-2022 fin mars. Les deux fois, c’était face à l’Égypte de son coéquipier Mohamed Salah. Repositionné sur le front de l’attaque à son retour de coupe d’Afrique, l’attaquant auquel Rakuten TV vient de consacrer un documentaire, intitulé Sadio Mané : made in Sénégal, a inscrit 10 buts et 2 passes décisives en 18 matchs, dont la majorité a été jouée à son nouveau poste. Des succès qui permettent aujourd’hui à l’attaquant de se rendre éligible à la distinction individuelle phare du football mondial.

De nouveaux critères d’attributions

Pour la première fois, le Ballon d’or ne prendra plus en compte les performances réalisées sur deux demi-saisons (de janvier à juillet et d’août à décembre), mais uniquement la saison écoulée. La Coupe du monde 2022 se déroulant entre novembre et décembre sera comptabilisée pour la saison 2022-23. Enfin, le nombre de pays conviant un journaliste au vote a été drastiquement réduit à 100, soit les 100 premières nations du classement Fifa. Pour l’Afrique, 21 pays devraient être conviés au vote si le classement mis à jour ne connaît pas d’évolutions majeures. Mais ces nouvelles règles pourraient pénaliser le Sénégalais. En effet, le partage des votes avec son coéquipier égyptien pourrait lui être défavorable, même s’il peut compter sur ses deux victoires face à l’Égypte, en finale de la CAN et en barrages de qualification pour la Coupe du monde.

Qui sont ses principaux concurrents ?

Toutefois, l’obstacle majeur se présentant face au numéro 10 des Lions du Sénégal n’est nul autre que Karim Benzema, qui affiche un niveau exceptionnel. Dans la continuité d’une saison 2021 où il pouvait légitimement être Ballon d’or, l’international français fait encore plus fort cette saison. En lice pour réaliser un doublé championnat-Ligue des champions, Benzema fait office de grand favori. D’autant plus que jouer au Real Madrid a des avantages en termes de mise en avant des individualités. Avec 15 buts inscrits en Coupe d’Europe, Karim Benzema a l’occasion d’égaler et de battre le record total de buts inscrits sur une phase de Ligue des champions d’un certain Cristiano Ronaldo, avec 17 buts lors de l’édition de 2014. Lorsque l’on y ajoute le storytelling des qualifications du Real Madrid contre Paris, Chelsea puis Manchester City, les performances de Benzema ont définitivement marqué les esprits.

De plus, des joueurs comme le Brésilien Vinicius, qui sans Benzema aurait attiré plus d’attentions sur ses performances, Mohamed Salah, égal à lui-même malgré des défaites douloureuses avec les Pharaons d’Égypte, ou encore Kevin De Bruyne, élu meilleur joueur de Premier League avec Manchester City, figurent comme de sérieux concurrents.

Pour l’éventualité d’un Ballon d’or pour Sadio Mané, il faudra sans aucun doute une performance d’exception offrant la victoire aux siens pour espérer semer le doute, et cela pourrait ne pas suffire. Une chose est sûre, quel que soit le dénouement de la finale de la Ligue des champions, après six années passées sur les bords de la Mersey, Sadio Mané, dont les rumeurs de départ enflent à un an de la fin de son contrat (on parle avec insistance d’un transfert vers le Bayern Munich) a consolidé sa place dans le gotha du football mondial et africain. « Mon but absolu ? C’est le Ballon d’or. Dans la vie, il faut rêver, le rêve est permis à tout un chacun », croit ferme l’ailier gauche.

Source : Le Point par Abdoulaye A. Sall

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct