Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

2ème Edition du Grand Prix Banimonotié : L’enfant prodige de Niéna, Yaya Diallo, brandit le trophée

Pédaler ensemble pour promouvoir l’unité et le vivre ensemble dans la paix et la fraternité. L’image très expressive est signée du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher. C’était lors de la deuxième édition du Grand Prix Banimonotié qui a tenu toutes ses promesses le dimanche 21 février 2021, devant le Complexe culturel Siraba Togola de Bougouni.

 

Parrainée par Professeur Tiémoko Sangaré, ancien ministre et Président de l’Adema-Pasj, la 2ème édition du Grand Prix Banimonotié a enregistré la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Moussa Ag Attaher, du gouverneur de la Région de Bougouni Général Kéba Sangaré, du directeur régional des Sports, Lamine Konaté, et du maire de Bougouni. Et bien sûr, le Président de la Fédération malienne de cyclisme, Amadou Togola.

Organisée dimanche dernier à Bougouni par la Fédération malienne de cyclisme selon les règles de l’Union cycliste internationale (UCI) cette compétition a regroupé 70 cyclistes aguerris. La course était ouverte aux coureurs âgés de 18 ans et plus sur une distance de 106 kms 500.

A 9 h 04mn fut donné le top départ devant le Complexe culturel Siraba Togola où était installée la tribune réservée aux officiels. Les cyclistes ont fait 15 tours d’un circuit de 7 kms 100 à l’intérieur de la ville de Bougouni dans une ambiance festive avec la présence de nombreux amoureux du vélo amassés aux abords de l’itinéraire. Ornées aux couleurs de la République, les rues de Bougouni ont refusé du monde venu des villages environnants et du Ganadougou pour admirer leurs coureurs préférés.

Les trois points chauds de cette compétition ont été remportés respectivement par Moussa Togola, Youssouf Mariko et le vétéran Oumar Sangaré et chacun a eu une récompense de 10.000 FCFA.

Le jeune prodige de Niéna, Yaya Diallo, a conforté son titre de champion du Mali en franchissant le premier la ligne d’arrivée, remportant ainsi cette 2ème édition du Grand Prix Banimonotié et empochant 125.000FCFA. Arrivé deuxième, Bréhima Diarra de l’USFAS a gagné 100.000FCFA et Moussa Togola s’est arrogé la troisième place avec 75.000FCFA comme récompense.

Très heureux le vainqueur, Yaya Diallo, a remercié les organisateurs pour cette énième opportunité ouverte aux cyclistes. Il les a invités davantage à multiplier ces genres de compétitions qui mettront les cyclistes en jambe avant les compétitions internationales.

Le président de la FMC, Amadou Togola a remercié le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher pour son attachement indéfectible au développement du sport, le gouverneur pour sa présence qui, espère-t-il, assurera le premier pas de la nouvelle région de Bougouni.

Le président Togola a loué les efforts incommensurables du parrain de ce Grand prix pour l’essor du cyclisme national. Il a ensuite adressé une mention spéciale à ses partenaires, notamment à Moov Africa/Malitel.

Pédalez… dans la paix et dans la fraternité !

«C’est un réel plaisir d’être à Bougouni aujourd’hui pour cette deuxième édition du Grand prix de Banimonotié. Je veux que tout le monde pédale ensemble pour promouvoir l’unité et le vivre ensemble dans la paix et dans la fraternité », a déclaré le sympathique ministre de la Jeunesse et des Sports Mossa Ag Attaher avant d’appeler le directeur national des sports à être auprès des populations pour la promotion des sports au Mali.

Bourama Camara, envoyé spécial à Bougouni

Source : Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct