Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vacances : Ces enfants qui apprennent le Coran

Le mois de juillet correspond aux grandes vacances scolaires au Mali. Chaque année, pendant ce mois, de nombreux écoliers, au lieu de profiter des vacances pour se reposer, cherchent des petits métiers pour se faire occuper. D’autres apprennent le Coran, auprès de maîtres coraniques, comme le demande la tradition.

 

C’est le cas de Mamadou Diaby, élève en classe de 5ème année, à l’école publique de Samanko. Il rappelle que depuis la classe de 2ème année, ses parents l’inscrivent pendant les vacances aux cours coraniques, afin d’apprendre la prière et la bonne pratique de la religion musulmane : « Grâce à ces cours, je sais aujourd’hui comment un musulman fait ses ablutions et prie » a-t-il dit.

Tout comme lui, beaucoup de jeunes sont inscrits aux cours coraniques, de gré, souvent de force, pour casser la routine des trois mois de vacances. Ce dimanche soir, dans la cour du marabout, Samba Sow, des cris des enfants ânonnant des versets coraniques. Le marabout assis sur une natte, le Coran sous les yeux, est entouré d’un groupe d’apprenants. Certains sont assis sur une grande natte et d’autres sur de petites chaises ou encore des morceaux de carton déchirés.

Adjaratou Wagué, le visage voilé, frêle, du haut de ses 9 ans, se tient devant son maitre et récite des versets du Coran, qu’elle a appris. Très sûre, d’elle-même, elle dit ensuite comment faire ses ablutions. Acte qui lui permet, désormais, de franchir une autre étape de l’apprentissage.

Selon le marabout, chaque année, pendant cette même période, beaucoup d’élèves viennent, en compagnie de leurs parents, s’inscrire aux cours coraniques afin d’apprendre les valeurs de la religion musulmane. Il a expliqué que chaque élève est inscrit à 3.000 Fcfa et la mensualité 1.000 Fcfa. Les apprenants viennent chaque matin de 8h pour sortir en recréation à 10h et reprendre le soir de 14h à 17h. Selon ses dires, chaque année, il apprend le Coran à une vingtaine d’élèves durant les vacances.

Oumar Kanouté, marabout, à Djicoroni para, dans la Commune IV de Bamako, apprend également le coran aux vacanciers. « Chaque année, presque tous les jours, les enfants viennent pour l’apprentissage du Coran, exceptés les vendredi et dimanche. « L’objectif recherché est l’initiation à alphabet arabe et l’apprentissage des règles de base de l’islam », a-t-il expliqué. Et d’ajouter que chaque mercredi, certains apportent des pièces d’argent qu’ils mettent dans un coffre pour préparer une grande fête à la fin des vacances scolaires au cours de laquelle, tous les élèves récitent devant des invités ce qu’il ont appris pendant les vacances. Les trois premiers gagnants de ce concours reçoivent des prix d’encouragement.

FC/MD

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct