Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Un nouveau gouvernement en gestation !

Formé le 11 avril dernier, le gouvernement Abdouylaye Idrissa MAGA  n’a pas survécu à la fronde anti révision constitutionnelle menée par une horde d’associations et de regroupements de la société civile ainsi que des partis politiques dans la plateforme créée pour la circonstance dénommée ANTE ABANA. Depuis la décisive rencontre entre le président IBK et les représentants des contestataires, les observateurs de la scène politique ont commencé à entrevoir l’hypothèse d’un changement d’équipe.

abdoulaye idrissa maiga premier ministre malien declaration politique generale gouvernement assemblee nationale dpg pm

Comme pour les conforter dans leurs analyses, le président IBK dans la grande interview qu’il a accordée à l’ortm dans le cadre de ses 4 ans de pouvoir, a levé le voile sur ce qui est désormais un secret de polichinelle, c’est-à-dire le remaniement ministériel. Pourtant, avant cette interview, tous les indicateurs prouvaient le contraire à cause de la gestion pédagogique du front social par le PM fraichement nommé. Comme nous l’annoncions plus haut, la première grosse difficulté rencontrée par ce gouvernement a été la révision constitutionnelle qui a finalement affaibli l’équipe gouvernementale. Ce qui conforta le président IBK qu’il n’a pas une équipe capable de le faire rempiler à Koulouba dans moins d’un an. Si les informations en provenance de Sebenicoro n’indiquent pas une date précise, elles ont quand même donné une idée de l’ossature de la nouvelle équipe. Ainsi, le fauteuil primatorial sera toujours entre les mains des tisserands, en terme clair  Abdoulaye Idrissa MAIGA restera chef du gouvernement. L’autre information en provenance de Sebenicoro et qui circule dans les salons feutrés de Bamako, concerne le nombre élevé de ministres partants et corollairement de ministres entrants. Déjà parmi les partants, les noms qui circulent sont : Abdoulaye Diop (Affaires étrangères et coopération internationale), Me Kassoum TAPO (Droits de l’homme et de la Reforme de l’état), Mohamed Ali Ag Ibrahim (Développement Industriel), Malick Al Housseini (Energie et eau), Housseini Amion GUINDO (Sports). Le gouvernement Abdoulaye Idrissa MAIGA II enregistrera l’entrée de certains revenants et pas des moindres : Boukari TRETA (Président du RPM), Soumeylou Boubeye MAIGA (Président de l’ASMA- CFP et non moins ministre secrétaire général de la présidence de la république). Ancienne gouverneure de Bamako et ancienne ministre, madame SY Kadiatou SOW présidente de la plateforme ANTE ABANA. Un autre nom cité dans le nouvel attelage gouvernemental est l’adjoint à Boubèye au secrétariat général de la présidence, il s’agit de Moustaph Ben BARKA. Ancienne ministre sous Alpha Oumar KONARE, l’altermondialiste Aminata Dramane OUATTARA est aussi annoncée dans le gouvernement Abdoulaye Idrissa MAIGA II.

En attendant, le dernier mot appartient au président IBK qui a su toujours prendre les observateurs à contrepied. Wait and see.

   Abdoulaye YERELE 

Source: Ségou Tuyè

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct