Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Séjour saoudien du président IBK : Quelle place pour le drame de Mina dans cet agenda ?

Des discussions au sujet de la tragédie de Mina au cours de laquelle des centaines de Maliens ont perdu la vie, en septembre 2015, ne sont pas officiellement inscrites au programme du Président IBK lors de son séjour en cours en Arabie Saoudite.

ibrahim boubacar keita ibk president mali roi salmane ben abdelaziz al saoud arabie saoudite cadeaux medaille

Mais le Collectif des parents des victimes de ce drame ont les yeux rivés sur La Mecque et Djeddah avec l’espoir de trouver, enfin, une réponse à leur amertume. Sommés ici de faire profil bas lorsqu’ils donnaient de la voix pour réclamer enquête et indemnisation, s’il y a lieu, les parents des victimes ont pris leur mal en patience avec ce déplacement effectué par le Chef de l’Etat dans ce pays depuis bientôt une semaine. La délégation à forte connotation religieuse qui l’accompagne sur ces terres saoudiennes n’est pas de nature à ne pas faire saliver.

L’Imam Mahmoud Dicko, le Président du Haut Conseil Islamique du Mali ; l’Imam de la grande mosquée de Tombouctou ainsi que le Ministre du Culte et des Affaire religieuses, pour ne citer que ceux-ci dans la délégation présidentielle, pourraient, éventuellement, justifier leur déplacement par le besoin de négocier des Bourses de formation ou de Stages des Imams maliens en Arabie Saoudite ;  cependant, au pays, on confère autre motivation à leur présence aux côtés du Chef de l’Etat. Si on a du mal à leur prêter l’idée d’une équipe d’enquête dépêchée sur les lieux du drame pour faire la lumière afin de situer les responsabilités, il est, tout au moins, attendu du concret d’eux ; un concret à même d’essuyer les larmes des parents des victimes. Ceux-ci disposent des arguments majeurs pour espérer un lendemain meilleur à travers ce voyage présidentiel en Arabie Saoudite.

En effet, dans leur lutte visant à connaître la vérité qui situerait les responsabilités par lesquelles un dédommagement serait éventuellement possible, ici à Bamako, l’Ambassade saoudienne avait signifié à ces parents des victimes qu’ils n’avaient pas compétence à faire ces genres de réclamations auprès de l’Etat saoudien. D’après la Représentation diplomatique et consulaire saoudienne dans la capitale malienne, le Collectif des parents des victimes du drame de Mina se devait de passer par l’Etat malien pour constituer la partie plaignante dans cette affaire. Toute chose qui avait désarmé les manifestants en ce moment puisqu’ils subissaient déjà de la pression de la part des autorités pour taire leurs griefs. Du coup, ce collectif s’est retrouvé réduit en un laissé pour compte condamné à se morfondre sur son sort par le fait que les autorités du pays censées le défendre sont quelque peu dépendantes des ‘’accusés’’. C’est ainsi que ce germe de réclamations de droits s’est vite éclos jusqu’à ce déplacement présidentiel qui donne libre cours à de diverses interprétations. Est-ce là, enfin, le moment venu pour dérouler le plan conçu par les autorités lorsqu’elles appelaient au calme?  S’agit-il là de la concrétisation d’un deal conclu entre autorités saoudiennes et maliennes pour calmer les ardeurs ? Autant d’interrogations qui taraudent les esprits au sein du Collectif.

Une place accordée à ce sujet dans ce concert saoudien entre Maliens et locaux, soulagerait d’une manière ou d’une autre les parents restés passifs malgré eux. Ceux-ci n’écartent pas non plus l’éventualité selon laquelle un possible jackpot de dédommagement pourrait, certes, être perçu mais il servirait plutôt à des fins politiques. Notamment, le renflouement des caisses de l’Etat quand on sait que celles-ci sont dans le besoin de par ces temps-ci, où les campagnes électorales à venir s’annoncent à grands pas. Toujours est-il que les attentes de ce voyage du Président IBK sont nombreuses.

Katito WADADA

Source: LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct