Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sécurité privée: la police forme des agents de « Sécurité 711 »

Le terrain de foot de l’école de police de N’Tomikorobougoou a servi de cadre, ce vendredi 14 juin 2019, à la cérémonie de clôture de la formation d’une promotion des éléments de société privée de sécurité « Sécurité 711 ». Cette cérémonie de sortie de 50 éléments était présidée par le directeur de l’école nationale de police, le commissaire divisionnaire, Seydou DIARRA ; en présence du DG de la société « Sécurité 711 », Frédéric Joseph OUATTARA ; des instructeurs de la police nationale.

Au total, ils sont 50 éléments, dont 20 femmes et 30 hommes à suivre cette formation pendant un mois. Au cours de cette période, les élèves ont suivi plusieurs modules en pratique et en théorie. Parmi lesquels, l’endurance physique, le self défense, le service de garde, la communication et le partage du renseignement avec les unités de police. Ils ont aussi suivi des modules sur les instructions des armes ; les gestes de premier secours, la sécurité incendie. De même, ils ont fait des exercices de tir avec les armes autorisées. Par ailleurs, ils ont aussi eu droit à un aperçu sur le Code pénal et le code de procédure pénale.

Avant de recevoir leur attestation de stage, les élèves stagiaires ont procédé à des démonstrations de techniques de défense et sécurité devant les invités.

Au nom des bénéficiaires, Sisofe Kodzo KOTOR a remercié l’équipe d’encadrement de la police pour son professionnalisme ainsi que la direction de l’école pour la bonne collaboration avec les agences privées de sécurité. Avant de terminer, il a tenu à saluer l’initiative de « Sécurité 711 » qui les a permis d’apprendre beaucoup de choses aux côtés des professionnels de la police.

Le commissaire divisionnaire, Seydou DIARRA, directeur de l’école nationale de Police a indiqué que la sécurité est une mission régalienne de l’État qui accepte, de manière exceptionnelle, de confier une partie de ses prérogatives à des entreprises privées. Pour ce faire, l’État se donne les moyens de contrôler ces structures privées. Parmi ces moyens de contrôle, a-t-il fait savoir, la formation occupe une place de choix. Il s’agit de permettre à ces agents de connaitre leur métier. À la différence de la police qui agit au nom de la collectivité, la société privée agit au nom du client et ses agents ne peuvent utiliser la force que de manière exceptionnelle. De ce fait, ils doivent aussi connaitre leurs limites en la matière. Il a affirmé que le ministre de la Sécurité intérieure s’emploie tous les jours pour que cette profession soit bien règlementée et contrôlée afin qu’elle puisse donner aux citoyens des prestations de qualité. Il a invité les stagiaires à faire bon usage des connaissances reçues lors de cette formation pour le bien de leur entreprise et des populations pour lesquelles ils seront engagés. Enfin il a salué et remercié le DG de Sécurité 711 pour son initiative qui, de son avis, prouve à suffisance son attachement au professionnalisme de ses agents sur le terrain.

À l’issue de la cérémonie Frédéric Joseph OUATTARA, DG de sécurité 711 a rappelé que sa société a été créée en 2010. De nos jours les agents de la société sécurité 711 évoluent sur les sites miniers de Kalana. Ils sont chargés de la sécurité de certaines personnalités comme l’ancien premier ministre, Check Modibo DIARRA. Après la formation, a expliqué M. OUATTRA, ces nouvelles recrues vont faire des stages pratiques sur le terrain afin de prouver leur aptitude professionnelle avant d’être définitivement retenue par la société.

Avant de terminer, le directeur général de l’Agence de Sécurité 711 a remercié le ministre de sécurité et de la protection civile pour son accompagnement des agences et sociétés privées évoluant dans le domaine de la sécurité.

Par Abdoulaye

OUATTARA

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct