Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Second tour du scrutin: des candidats misent sur IBK

Pour le second tour de la présidentielle du 12 août prochain, plusieurs candidats malheureux se penchent sur le candidat vainqueur du premier tour, IBK qui, selon eux, va terminer son deuxième mandat et remettre le pouvoir en 2023.Alliances second tour scrutin candidats misent IBK  

Elire un adversaire du Président candidat IBK, c’est prendre le risque d’attendre 10 ans pour espérer avoir les clés du palais de Koulouba alors qu’IBK, lui-même, cherche son dernier mandat. Ce calcul politicien n’est pas faux. Il est même juste.

Au regard de leurs ambitions de briguer la magistrature suprême dans l’avenir, Ibrahim Boubacar Kéïta, est le chemin le plus court pour y arriver. Alors qui est ce candidat qui est prêt pour un voyage long avec des lendemains incertains ?

Depuis le vendredi soir, la seule femme candidate, Mme Kanté Djénéba N’Diaye, a regagné les rangs de la majorité présidentielle pour renforcer le candidat IBK, arrivé largement en tête du scrutin du 29 juillet 2018.

Après avoir rencontré le Directeur de campagnes du Président IBK,  à son QG de Hamdallaye ACI 2000, Mme Djénéba N’Diaye a appelé ses autres frères candidats malheureux de lui emboiter le pas.

En attendant les résultats définitifs de la Cour Constitutionnelle, des sources proches des différents candidats malheureux du premier tour du scrutin présidentiel affirment les uns après les autres une possibilité d’accompagner IBK pour ce second tour.

Alliances second tour scrutin candidats misent IBK

Dans un communiqué publié par la Direction de campagnes du candidat Aliou Diallo, le possible soutien de celui-ci à Soumaïla Cissé n’est point à l’ordre du jour.

Par contre, on retient ceci : «La Direction de campagnes du Candidat Aliou Diallo tient également à rappeler que la question d’un éventuel soutien à l’un ou l’autre des candidats désigné provisoirement pour concourir à un second tour ne se pose pas dans la mesure où Aliou Diallo travaille à introduire des recours juridiques portant sur les résultats proclamés le 2 août 2018 ».

Au niveau du candidat Cheick Modibo Diarra, les choses sont plus précises en faveur du candidat IBK pour ce second tour. «Arrivé 4e,  selon les résultats provisoires du Ministère de l’Administration Territoriale, CMD apportera son soutien à IBK pour espérer lui succéder en 2023 », affirme-t-on dans son entourage.

«Des candidats Yeah Samaké, Housseïni Amion Guindo, Modibo Kadjogué, Harouna Sangaré, Modibo Koné, Kalifa Sanogo envisagent de regagner les rangs du candidat IBK », nous a confié un interlocuteur bien informé.

En quête de son dernier mandat, les observateurs politiques expliquent plusieurs facteurs qui motiveraient le soutien de la candidature d’IBK. Alors aux différents malheureux du premier tour de faire un bon choix.

Alliances second tour scrutin candidats misent IBK

Ousmane MORBA

Source : L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct