Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rencontre inter-organisations universitaires des JCI d’Afrique de l’ouest : Abdoulaye Diop tire la sonnette d’alarme sur la vulnérabilité des jeunes aux idéologies des groupes extrémistes

Les Jeunes Chambres Internationales d’Afrique de l’Ouest ont lancé, le vendredi 24 juin 2022,  les travaux de leur rencontre inter-organisations universitaires. Placée sous le thème « la jeunesse africaine face aux défis sécuritaires, quelle place dans la refondation ? » Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali, SE Abdoulaye Diop a mis cette  rencontre à profit pour attirer l’attention sur le statut de la jeunesse Africaine comme de vivier vulnérable aux idéologies des groupes extrémistes.

Compte tenu de l’importance du thème « la jeunesse africaine face aux défis sécuritaires, quelle place dans la refondation ? » Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Excellence Abdoulaye DIOP, a participé à la cérémonie d’ouverture de la rencontre inter-organisations universitaires des Jeunes Chambres Internationales d’Afrique de l’Ouest, le vendredi 24 juin 2022. Une occasion pour lui, de  saluer vivement  la  forte mobilisation de la jeunesse pour la cause de l’intégration africaine. Un  témoignage de « la vitalité des liens entre les jeunes des différents pays » note-t-il. De ce fait, il a encouragé cette jeunesse à profiter de son talent, son dynamisme et sa créativité pour entre autres reconstruire les liens sociaux, encourager le dialogue et faciliter l’apaisement et la réconciliation.

Évoquant les défis sécuritaires qui font l’objet du thème de la rencontre, le ministre Diop a mis l’accent sur « le danger qui guette la jeunesse africaine constituant un vivier vulnérable, souvent perméable aux idéologies des groupes extrémistes ». Une chose rendue possible selon lui, à cause du manque  d’opportunités, telles que : une éducation adaptée, des perspectives d’emploi avec des revenus décents, l’accès aux services sociaux de base, entre autres.

Il a profité de cette assemblée de la jeunesse africaine pour saluer les nombreuses manifestations populaires dans beaucoup de capitales africaines en soutien au Mali durant cette période difficile de son existence. Des manifestations de solidarité qui dénote, selon lui, non seulement du témoignage éloquent que l’intégration tant attendue en Afrique passera  avant tout par l’unité des Peuples, mais aussi de l’adhésion des peuples africains et de leur jeunesse à cet idéal d’un nouveau narratif pour l’Afrique. Un narratif empreint de responsabilité décomplexée que les Peuples ont su, selon lui, démontré  leur avance sur les dirigeants.

Il a, ensuite partagé l’ambition du Président de la Transition, Son Excellence le Colonel Assimi GOITA de placer son passage à la tête de l’Etat sous le signe de la jeunesse, défiant ainsi les jeunes maliens et africains à travers sa forte déclaration : « le succès de la Transition sera celui de la jeunesse, l’échec de la Transition sera également celui de la jeunesse ».

Pour mettre l’accent sur les défis sécuritaires, le chef de la diplomatie malienne a souligné que l’actuelle en cours est en train de compromettre la survie même de l’ensemble des populations du monde en général.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct