Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Promotion des produits locaux agricoles transformés: les femmes de Koulikoro dotés des magasins de vente

La présidente de l’ONG AGIR, KEITA Aminata MAIGA, Épouse du Chef de l’Etat, a procédé hier lundi 31 juillet 2017, à la coupure symbolique du ruban des magasins de vente des produits locaux agricoles transformés par les Associations de femmes transformatrices de la région de Koulikoro.
La cérémonie à laquelle ont pris part les autorités politiques et administratives de la région, s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée panafricaine de la femme.

ministre environnement assainissement aida mbo keita aminata maiga keita premiere dame ong agir

La cérémonie solennelle d’ouverture de ces magasins de vente a eu lieu à Kalaban Coro plateau en présences du Gouverneur de Koulikoro, du Préfet de Kati, du Sous-préfet de Kalaban Coro, du maire ainsi que du Secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme de l’enfant et de la famille, du Directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi ANPE et de la Directrice régionale de la promotion de la femme.
L’ouverture de ces magasins de vente des produits locaux agricoles transformés par les Associations de femmes transformatrices de la région de Koulikoro est une initiative de la Première Dame, KEITA Aminata MAIGA, qui depuis plusieurs années, travaille à promouvoir l’égalité des genres, les droits des femmes et l’autonomisation des femmes et des filles. En dotant les femmes de la deuxième région et par ricochet les populations du District de telles boutiques, la présidente de l’ONG AGIR donne ainsi à ces braves femmes les moyens de s’épanouir et de vivre dignement grâce à des activités génératrices de revenus tirés de nos produits locaux agricoles transformés.
Une belle façon pour elle, en cette journée commémorative de la panafricaine de la femme, de magnifier davantage la femme malienne en particulier à travers son travail inlassable de tous les jours dans son ménage.
L’initiative d’une démarche salvatrice tire sa source d’un constat simple et révélateur.
Des explications de la présidente de la Commission entreprenariat de la Fondation AGIR, Mme KOUMARÉ Nafissatou, il existe dans toutes les communes de Bamako et dans toutes les régions du Mali, des associations de femmes qui transforment de façon artisanale les produits agricoles. Mais il n’existe nul part et dans aucun endroit précis où l’on peut s’approvisionner à ces produits agricoles transformés lesquels sont vendus à travers diverses promotions ou dans les supermarchés ainsi que dans les alimentations à travers le pays.
Voilà pourquoi, pour faire face à cette situation qui n’honore pas le pays, l’ONG AGIR, avec l’appui de l’ANPE, s’est engagée à appuyer les associations des femmes transformatrices des produits locaux agricoles à devenir des micro entreprises en finançant des points de vente pour favoriser la promotion des produits agricoles issus de la consommation à travers le projet « Appui aux associations féminines » pour l’ouverture des magasins spécialisés.
Ce projet, selon la présidente de la Commission entreprenariat va permettre l’ouverture des magasins de vente dans le District de Bamako, dans les régions de Mopti, Sikasso et Koulikoro où la première boutique de vente a été inaugurée hier lundi.
Le choix des bénéficiaires, a fait savoir KOUMARÉ Nafissatou, est fait à partir d’une démarche sélective, associative et participative.
L’objectif étant d’appuyer l’autonomisation des femmes en renforçant leur capacité à développer les activités productrices dans le domaine de la transformation et de la commercialisation des produits locaux dans le District et dans les quatre régions.
La boutique de vente qui a été ouverte officiellement et visitée par la Première Dame a été louée et équipée par le projet qui prendra en charge la location, les frais de fonctionnement durant une année.
En s’adressant aux femmes bénéficiaires, Mme KEITA Aminata MAIGA leur a souhaité bonne chance, beaucoup de persévérance et surtout le travail bien fait pour être la référence pour les autres associations.
Convaincus que la meilleure aide étant celle qui permet de se passer de l’aide, le maire de Kalaban Coro ; ainsi que les femmes bénéficiaires ont apprécié à sa juste valeur cette contribution importante de la Présidente de l’ONG AGIR qui permettra non seulement de revaloriser les produits locaux agricoles, mais également de réduire la vulnérabilité des femmes dans la région.

Par Mohamed D. DIAWARA

 

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct