Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel-Mali : Remise des véhicules, de matériels informatiques et bureautiques

La cour de la Direction Nationale des Productions et d’Industries Animales (DNPIA)  a abrité le 9 mai, la cérémonie de remise de véhicules, de matériels informatiques, bureautiques  aux structures partenaires d’exécution du PRAPS-Mali (Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel). Elle était placée sous la présidence de Mme le ministre de l’Elevage et de la Pêche,  Ly Taher Dravé, en présence du ministre de l’Agriculture Nango Dembélé et de nombreuses personnalités et acteurs du secteur de l’Elevage et de la Pêche.

ly taher drave ministre elevage peche cv curriculum vitae wikipedia biographie

Cette cérémonie de remise de dons a concerné 20 véhicules pick-up, double cabines, trois lots de matériels informatiques et trois lots de matériels bureautiques pour une valeur de 523.513.493 F CFA. Elle  vise à renforcer les capacités des structures partenaires de mise en œuvre du PRAPS-Mali, pour une exécution correcte de ses activités pour l’atteinte des indicateurs du cadre des résultats.

Et c’est dans cette dynamique que le coordinateur du projet, M.Abdoul Wahab Diarra, a exprimé sa joie ainsi que celle de toute la coordination à l’occasion de la réception de ces importants moyens de travail. Selon lui, le PRAPS est un projet qui intervient dans six pays du Sahel : le Sénégal, la Mauritanie, le Tchad, le Niger, le Burkina Faso et le Mali. Cela, avec une coordination des activités basée à Ouagadougou. Dans ces pays, le PRAPS contribue à améliorer, d’une part, l’accès à des moyens et services de production essentiels au marché pour les pasteurs et agro-pasteurs dans des zones transfrontalières et, d’autre part, les capacités de ces pays à répondre à temps en cas de crise pastorale ou d’urgence. Au Mali, il est financé par le Gouvernement à hauteur de 1, 125 milliards  FCA, la Banque mondiale  à travers un prêt de 22. 5 milliards  FCA et une contribution des bénéficiers estimée à 480 millions de FCFA. Il couvre toutes les dix régions du Mali dont 39 cercles et 220 communes dans les zones à vocation pastorale et celles d’agro-pastorale.

A signaler que le PRAPS est placé sous la tutelle du ministère de l’Elevage et de la Pêche et s’articule autour de cinq composantes: l’amélioration de la santé animale, des ressources de la gestion naturelle, de la gestion de la crise pastorale et de facilité d’accès au marché et la gestion du projet et appui institutionnel.

C’est pourquoi, Mme le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Ly Taher Dravé,  n’a pas manqué d’exprimer toute sa joie de présider une telle heureuse cérémonie portant sur la dotation d’un projet financé par la Banque Mondiale et le gouvernement malien à hauteur de 25.105 millions de FCA. Selon elle, ce projet couvre tous les régions du Mali avec les bénéficiers directs estimés à 440 000 pasteurs et agro-pasteurs dont 132 000 femmes et jeunes.

Selon elle, ces équipements,  notamment les véhicules, arrivent à point nommé dans la mesure où le PRAPS-Mali  est au démarrage des travaux d’aménagement d’infrastructures pastorales qui nécessitent beaucoup de déplacements sur le terrain et de contacts physiques avec les pasteurs et agro-pasteurs bénéficiaires directs desdites réalisations.

Avant de terminer son discours, le ministre Dravé, a remercié Son Excellence M. Ibrahim Boubacar Keita et le chef du gouvernement Abdoulaye Idrissa Maiga, la Banque mondiale et les autres partenaires du PRAPS pour leur attention soutenue au sous-secteur de l’élevage et de la pêche au Mali et félicité les structures bénéficiaires  avant de les exhorter à prendre soin de ces équipements.

Pour mieux atteindre ses objectif le PRAPS dans du neuf !

Les hautes autorités de notre pays accordent une importance capitale à la réussite des missions du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel-Mali (PRAPS). C’est pourquoi, en plus des véhicules, des équipements informatiques et bureautiques, il a été procédé à la rénovation et extension du bâtiment principal devant abriter ce projet important.

Ainsi, le mardi 09mai, dans l’après midi, en marge de la cérémonie de remise des véhicules et d’autres matériels de travail, le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé, accompagné de son homologue de l’Agriculture, M. Nango Dembélé, sous la conduite de l’ingénieur architecte, Moussa Diarra de l’ARTEC SARL ont visité ce nouveau bâtiment, sis dans la cour du MEP, en face de la DFM du ministère de l’Agriculture.

Au cours de cette visite, M.Diarra a largement développé aux officiels les spécificités architecturales de ce nouveau bâtiment, à tout point de vue attrayant et aéré.

Construit en R+1, il comporte toutes les commodités, en termes de bureaux, salles de réunion et sanitaires pour permettre à l‘équipe du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel-Mali de travailler dans des conditions idoines.

Cette visite du ministre de l’Elevage et de la Pêche, consacre la réception de cet ouvrage exécuté par le bureau d’étude et de contrôle’’ ARTEC SARL’’ et l’entreprise de construction SOGETRAP, dans un délai de 180 jours.

Visiblement satisfait de la qualité des travaux, qui a donné un style architectural moderne à cette bâtisse, le chef du département de l’Elevage et de la Pêche a invité les nouveaux occupants à veiller sur la bonne tenue des locaux.

Par Safiatou Coulibaly (stagiaire)

 

Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct