Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Primature : le prix du silence

Des émissaires du Premier ministre Boubou CISSE ont été éconduits avec leurs cadeaux par le jeune rappeur Master Soumi. Ils étaient porteurs de plein de cadeaux pour l’artiste : des sacs de sucre et de riz et une somme importante d’argent, dans le cadre de la mise en œuvre des actions sociales pour la lutte contre le Corona Virus, dit-on. Cet acte a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les internautes sont partagés sur la réaction de l’artiste qui a publié sa décision sur les réseaux sociaux. Pour les uns, refuser ce cadeau est un acte civique et haute portée, mais la publication de la nouvelle relève du populisme de la part de l’artiste. Pour ceux qui pensent que le Premier ministre avait l’intention de faire taire cet artiste, ‘’si tous les autres pouvaient réagir ainsi, ils auraient honte d’eux-mêmes et changeront positivement’’. Votre Facebookan du jour !   

 

Amadou DIARRA : L’artiste Master Soumy aurait refusé les cadeaux du Premier ministre selon une publication sur sa page Facebook. Selon l’artiste, il a été appelé par un jeune artiste comédien qui est chargé de la distribution des cadeaux du Premier ministre pour l’offrir sa part de gâteaux. À ses dires, il a refusé pour plusieurs raisons entre autres ; les enseignants sont à trois mois sans salaire, les plus démunis sont censés être les plus bénéficiaires que lui. Notre État est devenu une république de WASSAMBAYE. Donc, rien ne nous surprend.

Wa salam.

Kanté Dramane : Boubou pense qu’il va s’en sortir de la malédiction des enseignants et les pauvres parents des enfants. Non, jamais.

Aminata Napo : Les parents des élèves pauvres doivent se lever et grever sinon leurs enfants n’iront pas à l’école. Pourquoi bloquer où retarder les salaires des enseignants ? On a besoin de nos enseignants, et leurs articles.

Mohamed Kayantao : S’il l’a refusé, à quoi bon de le vilipender sur les réseaux sociaux ? C’est le comportement d’un artiste populiste.

Mamby Traore : Il est véridique, si tout le monde était comme lui, il y aurait moins de corruption et les ayants droit ne se plaindraient pas.

Djenebou Coulibaly : Si je refuge un cadeau, je n’ai pas besoin de publication.

Tidiani Sanamougno Yalcouye : Bravo, si tous les autres faisaient comme toi, ils auraient honte d’eux-mêmes et changeront positivement. Ces dirigeants qui ont rendu beaucoup de religieux et d’artistes sourds-muets en les faisant manger leurs biens.

Nouhoum Kansaye : Mes respects mon cher ! Tu es une denrée rare. Mon artiste, le respect s’acquiert en refusant le cadeau empoisonné du PM. Le PM sait ceux qui sont dans le besoin et pourquoi destiner ces cadeaux à des artistes qui ne l’ont pas demandé. Master Soumy, il faut garder ta dignité comme tu le fais toujours. Sinon, ils vont toujours tenter à te corrompre pour que tu te taises à jamais sur leurs différents scandales. Merci pour cet acte patriotique et qu’Allah te bénisse.

Aissata Dembele : On dirait qu’il se fout des enseignants, ce ministre. Mon grand Soumi, ce n’est pas parce que je suis jalouse de ce qu’il veut vous donner. Non, loin de ça, mais les enseignants ont 3 mois de salaires bloqués sous l’ordre de ce monsieur. Mon cher, les enseignants meurent tous les jours à cause de ce mal. La famille sans nourriture ni soin en cas de maladie. Mais Dieu voit tout le monde. Donc, mon grand Soumi, moi je compte sur vous en tant qu’artiste pourquoi ne nous aidez- vous pas avec une chanson pour changer les choses ? Car partout dans ce monde, c’est vous seul qui êtes capable de dire la vérité flagrante. C’est pourquoi vos chansons me plaisent. Pardon, si je t’ai offensé, je suis enseignante mère de trois enfants à Faladiè. Merci pour ta bonne compréhension.

Mountogole Coulibaly : au lieu de s’occuper des artistes, les victimes de l’incendie de Faladié ou d’autres nécessiteux ont plus que jamais besoin de votre soutien. Ils s’inquiètent plutôt des Artistes qui n’ont rien demandé. C’est louche, cette affaire louche de Boubou.

Seydou Toulema : C’est tellement facile d’être un bon dirigeant dans ce pays pour une personne qui connaît ces différents problèmes auxquels nous sommes confrontés. Mais quand la volonté de satisfaire les autres n’y est pas, on devient un dirigeant criminel.

Diango Coulibaly : Ce que Master Soumy a fait j’appelle cela du populisme. Di non il pouvait refuser ces dons sans faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Dounanke Diarra : Le rôle de master Soumy est d’éduquer la population et d’ailleurs cela doit être ton rôle à toi aussi. S’il ne dénonce pas comment on peut savoir et éventuellement corriger. Vraiment, cette question de dignité au Mali, c’est un problème et c’est partout au niveau toutes les couches.

Eldiablo Teme : Mais le ministre ne connaît pas les plus démunis de ce pays-là ou bien ? Ce Boubou, il a foutaise deh. Même demain, il faut signaler, Master soumy.

Daouda Sosthene Dara : tu es sérieux là ? Walahi, je ne sais pas comment certains réfléchissent dans ce pays. Donc, en tant qu’artiste il est obligé de recevoir un cadeau du Premier ministre quoi ? Et c’est quoi, un artiste neutre ? Un artiste s’il veut, peut ignorer de la politique et dire la vérité sur la gouvernance calamiteuse des dirigeants. Je te donne trois exemples : Bob Marley, Alpha Blondy, Tiken Jah. Ce sont des artistes engagés.

INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct