Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour abus de pouvoir : Le CDR porte plainte contre le procureur de la Commune IV

Le Collectif pour la défense et la République (CDR) a porté plainte hier mercredi 8 novembre  auprès du procureur général de la République contre le procureur de la République de la Commune IV, Dramane Diarra, pour atteinte de liberté et de droit dans l’affaire de bigamie qui a opposé  Karim Traoré et de Mariam Kéita  à un marabout au nom de Moulaye.

mohamed youssouf bathily rasbath denonciation plainte procureur cour appel tidiane guindo avocat boubacar yacouba yalcoue journaliste presse police malienne militaire tribunal audience

Le collectif trouve que le droit n’a pas été dit dans cette affaire par le procureur Diarra.

Une délégation du  Collectif pour défense et la République, avec à sa tête son porte-parole,  Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, a manifesté hier son mécontentement, dans l’affaire de bigamie qui a opposé  Karim Traoré et Mariam Kéita à Moulaye. Dans cette affaire, le CDR trouve que le procureur Diarra a fait un abus de pouvoir en piétinant le droit. « Le procureur de la République vu la preuve du mariage religieux de 2015 entre Mariam et Karim, au vu de la preuve du mariage civil célébré devant le maire de la commune II ait pu prendre cet acte de mariage et sommer le mari d’aller introduire une demande de divorce et adjoindre à la femme de suivre le deuxième, le plaignant. Juridiquement, cet acte se qualifie d’enlèvement », a rappelé Ras Bath.

mohamed youssouf bathily rasbath denonciation plainte procureur cour appel tidiane guindo avocat

L’objectif de cette action du CDR, selon les responsables,  est de lutter contre les abus par voie judiciaire et de contribuer à la construction citoyenne à exercer des contrôles sur les dépositaires des pouvoirs publics par rapport à la bonne administration et au respect des droits et de liberté des citoyens.

Pour le CDR, le procureur de la CIV doit être poursuivi pour  complicité d’enlèvement, de séquestration dans cette affaire.  Dans cette affaire, le CDR se dit engager à faire recours à toutes les voies légales pour faire respecter le droit afin que les victimes puissent être mises dans leur droit.

Youssouf Coulibaly

Source: L indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct