Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Position US: la passiomania antagonique

L’Ambassade des États-Unis dans notre pays a, dans un communiqué, exprimé sa position sur la crise socio politique qui secoue actuellement notre pays. Les États-Unis partagent la position de l’ONU, de l’UE et de l’UA et appellent tous les acteurs au dialogue et à la retenue. Aussi, les USA soutiennent l’appel de la délégation de la CEDEAO à reconsidérer les résultats des élections législatives dans les circonscriptions électorales ayant fait l’objet de révision par l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Ils s’opposent à tout effort visant à imposer un changement anticonstitutionnel du gouvernement dans notre pays. Ces positions de l’Ambassade des USA suscitent le débat au sein l’opinion nationale. Certains soutiennent la position de l’Ambassade alors que d’autres trouvent qu’elle est dénudée de toute logique. C’est le sujet de votre Facebookan du jour !

 

Baber Haidara : Monsieur l’Ambassadeur des USA au Mali, ne défendez pas au Mali ce que les Américains combattent chez eux.
Où étiez-vous lorsque la Cour constitutionnelle, en complicité avec le Président IBK, tripatouillait les élections au Mali?
Respectez les Maliens et laissez-les régler leurs problèmes.

Gabriel Tienou : je rappelle à l’Ambassadeur des USA au Mali, Dennis B. Hankins, que des présidents en exercice ont été chassés chez lui et pas au Mali.
Mohamed Ag Assory : bizarrement le très osé et actif gérant de la page de la CMAS fait semblant de n’avoir pas vu le Communiqué des Américains!

Oumar Diarra : il ne faut pas que les USA tombent dans le jeu de la CEDEAO et de la France. La reprise des élections dans certaines zones après l’arrêt de la cour constitutionnelle sauf cas de décès ou de démission est un changement anticonstitutionnel.

Nouhoum Togo : les Américains ont fait démissionner un président démocratiquement élu dans les années 70 (NIXON) pour tricheries lors de son élection.

Le passant : ‘’ soutenons l’appel de la délégation de la CEDEAO à reconsidérer les résultats des élections législatives dans les circonscriptions électorales ayant fait l’objet de révision par l’arrêt de la Cour Constitutionnelle’’. Donc c’est admettre qu’il y a eu «vol» ou «falsification». Si c’est bien le cas, que faire des «voleurs» ou «falsificateurs» et leurs complices. Dans un État de droit un voleur va en prison non ? «Une faute avouée est à moitié pardonnée» mais il faut payer pour l’autre moitié non ?
Ramata Sissoko Cisse : le 8 Août 1974 à 21h01 Richard Nixon a démissionné de la présidence des USA, après avoir été élu démocratiquement.

AISSATA : “nous continuons de nous opposer à tout effort visant à imposer un changement anticonstitutionnel du gouvernement au Mali. Nous soutenons l’appel de la délégation de la CEDEAO à reconsidérer les résultats des élections législatives dans les circonscriptions électorales ayant fait l’objet de révision par l’arrêt de la Cour constitutionnelle” Il y a deux contradictions dans ce cas, car la mise en cause de l’arrêt de la cour constitutionnelle même erronée est anticonstitutionnelle.

Kinguiranke : Dennis, Monsieur l’Ambassadeur, pourquoi le IMPEACHMENT existe chez vous? Pourquoi Nixon a démissionné dans l’affaire du Watergate pour fuir avant que l’on le mette à côté?
Mali-Chez nous: pour qui connait réellement le niveau de souffrance de nos populations, il faut être très naïf pour penser que la solution viendrait du renversement anarchique de nos institutions républicaines. Je vois ça comme si votre véhicule tombe sérieusement en panne, votre menuisier (pas mécanicien) le plus célèbre du quartier vous recommande et se propose à arracher complément le moteur. Et ce, sans même préalablement passer par un diagnostic complet du problème ou s’assurer de la disponibilité d’un éventuel moteur de remplacement… Vous êtes d’accord avec cette proposition parce que vous faites confiance à votre menuisier. Et si ce même célèbre menuisier vous avait recommandé il y a 7 ans d’acheter ce même véhicule. En tant que bon citoyen, nous avons tous le devoir de nous battre pour améliorer les conditions de vie de nos concitoyens, mais en faisant attention à ne pas détruire les acquis.

Jacob : la position du mouvement du 05 juin n’est autre chose qu’une tentative de coup de force qui veut profiter des problèmes actuels du Mali, de la faiblesse de l’Etat et cela dans un esprit de vengeance.

Lynx22 : “nous continuons de nous opposer à tout effort visant à imposer un changement anticonstitutionnel du gouvernement au Mali.” Autant il y a des lois aux USA, autant il y a des lois au Mali.
Trump a échappé de près à une destitution par rapport aux lois américaines. IBK sera chassé conforment à nos lois.

Kinguiranke : l’Ambassade des USA manque de logique, car si elle accepte que les élections aient été volées, alors elle doit nous dire qui sont les voleurs et si on sait les voleurs il faut les juger et les punir conformément à la Constitution et la Justice malienne. Tout le monde a écouté la CEDEAO qui nous a dit que les élections ont été volées aux gagnants à travers les décisions de la cour constitutionnelle. Nous savons que la cour constitutionnelle a agi pour l’intérêt et par le support tacite de Boua. Alors les voleurs des élections sont connus: Manassa, les autres juges de la Cour constitutionnelle et Boua. Ils doivent être jugés et punis conformément a la loi en vigueur, c’est la Constitution malienne qui le dit M. l’Ambassadeur des USA. Personne n’est au-dessus ou au-dessous de la loi. Ou vous nous respectez comme pays indépendant et souverain ou vous vous taisez. General Flynn a passé combien de mois devant les juges aux USA à cause de soupçons de vol de votes lors des élections Présidentielles en 2016? Alors ce qui est bien pour les USA l’est aussi pour le Mali ; nous avons les mêmes aspirations comme peoples Américains et Maliens.

vincent : cette déclaration me semble objective, car il faut reconsidérer les résultats des législatives dans les circonscriptions électorales ayant fait l’objet d’un arrêt par la cour constitutionnelle. Les candidats qui avaient été préalablement déclarés élus doivent être remis dans leurs droits. Point barre. Aussi, pour éviter la surenchère dans les jours à venir, remplacer tous les 9 membres de la Cour constitutionnelle. Le M5 aura gagné en partie sa lutte car deux choses essentielles auront été obtenues : 1. l’art. 39 des enseignants et la révision des législatives comme indiqué plus haut. Moussa Timbiné et Issiaka Sidibé ne seront plus à l’Assemblée nationale.

Kinguiranke : il faut demander la justice totale ou rien ; il n y a pas de demi-justice, car ceux qui ont organisé le vol des élections sont connus.

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct