Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Parrain de la présentation de leur bureau de coordination régionale : Dr Abdoulaye Sall adulé par les chefs de villages et quartiers de la région de Ségou

La Coordination régionale des chefs de villages et de quartiers de Ségou est désormais dotée d’un bureau de 27 membres présidé par Oumar Togola. Il a été présenté, le samedi 27 janvier, aux autorités de la cité des Balanzans, au cours d’une cérémonie présidée par  Issaka Bathily, représentant le chef de l’exécutif régional. Qui était entouré des présidents du conseil de cercle, de la délégation régionale de la CCIM, du premier adjoint au maire et surtout du parrain de la cérémonie Dr Abdoulaye Sall, ex-ministre chargé des relations avec les institutions et président du Cri 2002, qui a eu droit à un luxe de félicitations et de remerciements et un tableau d’honneur pour les efforts consentis pour la valorisation des chefs de villages et de quartiers à travers le pays.

La salle de conférence du gouvernorat de Ségou a été pris d’assaut par les chefs de villages et de quartiers venus des 30 communes du cercle du Ségou et celles de San, Tominian, Baraouéli, Bla, Niono et Macina ainsi que des délégations de Sikasso et de Mopti pour prendre part à cette rencontre qui marque une étape importante dans la mise sur orbite de ces chefs traditionnels et coutumiers qui jouent un rôle important dans notre société mais qui sont, malheureusement, mis à l’écart dans la gestion de beaucoup  d’affaires faute d’organisation.

C’est pourquoi, depuis 2016, après Sikasso et Mopti, CRI 2002 a accompagné ces chefs de villages et quartiers pour les organiser et les former. L’aboutissement a été la mise en place du bureau actuel qui sera suivi par la remise dans les jours à venir du répertoire des chefs de quartiers et de villages de la région de Ségou. Le bureau est composé de 27 membres représentants les différents cercles et arrondissements. Il est présidé par Oumar Togola, secondé par Boubacar Samaké et secrétaire général Amadou Coulibaly.

Après avoir remercié ‘’infiniment’’ le parrain, le président Oumar Togola a souligné que ce bureau est l’aboutissement d’un long processus mais aussi de l’engagement de Dr Abdoulaye Sall. Il a ajouté qu’aujourd’hui toutes les couches de notre société sont organisées, excepté les chefs de quartiers et de villages. C’est pourquoi, il a souhaité que le processus puisse aboutir à la mise en place d’une coordination  nationale avec les représentants de toutes les régions et du district.

Le 1er adjoint au maire de Ségou, Aboubacar Sow, le président de la délégation régionale, Bréhima Doucouré ont exprimé leur disponibilité à accompagner le bureau pour la réalisation de ses activités.

De même, le parrain, très modeste n’a pas caché sa surprise par rapport à cet honneur  et à la forte mobilisation de ces personnes de 3ème âge. Dr Abdoulaye Sall de souligner que le processus a été conduit en étroite collaboration avec le gouvernorat et lui a permis de sillonner tous les cercles de la région pour encontre les uns et les autres. Ce bureau est alors un grand pas pour la revalorisation des chefs de villages et de quartiers qui ne connaissaient même pas avant.

Fortes implications des autorités traditionnelles

Selon lui, la mise en œuvre de la décentralisation, qui se traduit par la responsabilisation des populations dans la conception et la réalisation des actions de développement, ne saurait être bien conduite sans une forte implication des autorités traditionnelles. En effet, l’article 64 de la loi N°95-034 du 12 avril 2015 portant Code des collectivités stipule que “le chef de village, de fraction et de quartier participent à l’élaboration et à la mise en œuvrent des actions de développement en direction de leur communauté“.

Ainsi, “ils expriment auprès du maire les besoins de leur communauté, les solutions et les objectifs préconisés par celle-ci et les modalités de sa participation aux actions projetées “. Et l’article 67 de renchérir : “ils assistent le receveur municipal dans les opérations de recouvrement des impôts et taxes“. En, plus, ils ont un rôle important à jouer dans la paix et la quiétude sociale. Abdoulaye Sall les a invités à œuvrer pour que les collectivités puissent être des zones de production de la richesse et développement.  Avec le bureau, dit-il,  “les chefs de quartiers et de villages constituent désormais une équipe, ils œuvrent pour être une famille ” par atteindre leur mission.

Le représentant du Gouverneur, Issaka Bathily a exprimé tout l’engagement de l’exécutif régional à soutenir le bureau. Les coordinations régionales de Sikasso et Mopti, qui ont déjà leurs bureaux, ont salué le parcours de Ségou et remercié Dr Sall qui a ensuite reçu des mains du président de la coordination de Ségou, un tableau d’honneur en guise de remerciement.

  Youssouf Camara

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct