Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Office de la haute vallée du Niger : L’hivernage s’est bien installé à Sirakorola et Karan

Les cultures affichent un état végétatif satisfaisant. Les producteurs assurent avoir reçu à temps les engrais


Un état végétatif satisfaisant des cultures, une situation phytosanitaire calme, tel est le constat établi dans certaines zones de l’Office de la haute vallée du Niger (OHVN) par une mission de supervision dirigée par le directeur général de l’Office, N’Diougou Diallo et la directrice générale adjointe, Mme Diallo Mah Koné. La délégation a visité les 4 et 5 septembre derniers Sirakorola et Karan dans la Région de Koulikoro. Cette mission de supervision s’inscrit dans le cadre du suivi de la campagne agricole en cours. Elle a permis au directeur général de l’OHVN et à sa délégation d’échanger avec les producteurs afin de comprendre les problèmes pour trouver des solutions au moment opportun.
A Sirakorola, c’est à l’ombre d’un karité que le directeur général de l’OHVN et sa délégation ont échangé avec les producteurs de la localité. C’était précisément dans le champ de Tiékoro Diarra qui a cultivé cette année 17 hectares de sésame bio. Selon ce dernier, malgré les poches de sécheresse en début d’hivernage, la saison pluvieuse s’est maintenant bien installée et les intrants ont été donnés à temps. Ici, en plus du coton et du maïs, les producteurs de la zone OHVN sèment également du sésame.
La délégation a ainsi inspecté des champs de sésame sur place. «Le sésame est le produit commercial N°1 dans la zone nord de l’OHVN  (Koulikoro, Sirakorola, Banamba)», a indiqué Oumar Coulibaly, responsable de la Fondation Emile Noël qui achète les productions de sésame.
Dans la zone nord de l’OHVN, où le sésame est produit depuis 10 ans, la production atteint souvent annuellement 1600 tonnes. C’est le produit phare de commercialisation qui est une fois parvenu à un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de Fcfa, a précisé Oumar Coulibaly. Pour le directeur général de l’OHVN, les poches de sécheresse en début d’hivernage sont désormais derrière nous. «La saison s’est bien installée, l’état végétatif des cultures est satisfaisant dans l’ensemble », s’est réjoui N’Diougou Diallo qui a recommandé aux producteurs et à l’encadrement de continuer à entretenir les cultures. Il a estimé qu’il y a l’espoir d’une bonne campagne agricole à l’OHVN.

Dans les zones visitées, les producteurs ont assuré avoir reçu des intrants à temps. Ce qui augure d’une bonne campagne. Le directeur général N’Diougou Diallo a saisi l’occasion pour remercier la Compagnie malienne pour le développement du textile (CMDT) qui a mis des intrants à la disposition de la zone OHVN.
L’étape de Kangaba était dirigée par la directrice générale adjointe de l’OHVN, Mme Diallo Mah Koné. La délégation s’est rendue à Tobrila dans la Commune de Karan. Elle a visité le champ de coton de Bréhima Traoré, en présence de Seydou Bouaré, chef de la division conseil rural, vulgarisation agricole à l’OHVN. Devant une armée de producteurs venus de diverses localités de la commune, Seydou Bouaré a abordé des thèmes comme l’usage efficace des intrants (engrais, équipements agricoles), et bien-sûr, le changement climatique (connaissance de l’information météorologique, outil de décision pour le producteur).
Il faut rappeler que la Commune de Karan, à l’instar du reste du pays, a subi les affres des poches de sécheresse en début de saison pluvieuse.
Lors des échanges avec les producteurs, la directrice générale adjointe de l’OHVN a mis l’accent sur le bon fonctionnement des coopératives sans lequel la filière coton comme les autres ne pourra pas se développer. «Ce sont les coopératives qui travaillent avec les moniteurs et les animateurs sur les questions de mesures de superficies des champs, d’appuis aux producteurs en besoin de formation», a-t-elle rappelé aux producteurs. Tout en concluant qu’ils doivent s’organiser en coopérative pour affronter les problèmes ensemble.

Envoyé spécial
Khalifa DIAKITE

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct