Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nord Mali : «On ne doit pas permettre que ces territoires soient administrés par les groupes terroristes et armés» (Moussa Mara, ancien Premier ministre)

« La crise malienne s’autoalimente à travers les trafics, l’exploitation aurifère, les enlèvements d’hommes d’affaires, de commerçants et de responsables politiques. L’économie criminelle a malheureusement pris le dessus sur l’économie réelle »

Du point de vue sécuritaire, quelle est la situation dans le Nord Mali ?

Il y a moins de violence dans le Nord actuellement. Il existe une forme de consensus entre la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, groupes armés) et les autres forces armées pro Bamako qui ne s’affrontent plus directement. Et il existe comme un accord tacite de non-agression entre la CMA et le GSIM (affilié à Al Qaeda), la frontière étant poreuse entre ces deux groupes. Ce n’est pas forcément une bonne chose mais cela a permis de fortement réduire la belligérance. Dans la mesure ou les forces occidentales se retirent, il n’y a pas de raison qu’il y ait une insécurité, si ce n’est quelques attaques sporadiques contre les casques bleus. De facto, les groupes armés gouvernent le Nord. La crise malienne s’autoalimente à travers les trafics, l’exploitation aurifère, les enlèvements…Lire la suite sur lopinion.fr

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct