Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mon opinion : Forcing pour redorer le bilan

Les 11 mois que je viens de passer au Mali, m’ont permis d’observer, de très près, la vie politique sans jamais y interférer de près ou de loin.

Dans cette rubrique, je ne m’intéresse qu’à la face immergée de l’iceberg et me méfie totalement des idées reçues.

siege rpm cmp projet revision constitutionnelle referendum plateforme oui An Sonna segou campagne zoumana mory coulibaly nouhoum diarra maire

La première évidence que j’ai perçue, je l’ai résumée sur Twitter à travers ce tweed: “Au début, Impitoyable Premier a voulu s’affranchir du RPM en clamant haut et fort ne rien lui devoir concernant son élection. Aujourd’hui, c’est plutôt le RPM qui veut s’affranchir de lui pour gagner en 2018”.

Cette réflexion a étonné plus d’un et beaucoup voulaient en savoir plus.

Ce qu’il faut, d’abord, comprendre, c’est dissocier les déclarations publiques des barons du RPM de leurs vraies intentions car les haines et rancunes sont tenaces et les disgrâces sont subites et monnaies courantes. A la faveur de la tentative de révision constitutionnelle, le Roi a pu mesurer à tel point ses barons pouvaient souffler le froid quand ils étaient en face de lui et attiser les braises dès qu’il avait le dos tourné. En définitive la cour du Roi est devenue de plus en plus déserte pour enfin le laisser, tout seul, face à ses propres contradictions internes.

La politique du chantage à l’information et à la corruption voire à la diffusion indirecte de vidéos pornographiques, sur les prétendus opposants, n’a plus d’effet car devenue d’une banalité déconcertante surtout sur les réseaux sociaux comme FB.

Les raisons de la colère sourde et soigneusement cachée de certains barons ont pour origine le bilan catastrophique de Impitoyable Premier et, surtout, sa propension à n’écouter personne sauf certains charlatans qui avaient réussi à lui faire croire que ses désirs étaient des ordres qui se transformaient en réalité à coup de baguettes magiques.

Le forcing de ces derniers temps pour redorer un bilan médiocre a cessé de faire illusion et les rebelles, qui font la pluie et le beau temps, s’amusent, chaque fois, à contrarier les plans machiavéliques de Ibkland par des actions ciblées au timing parfait.

La suite au prochain numéro…

Mountaga Touré

Source: L’ Aube

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct