Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Modernisation du système d’information de la CANAM : Les administrateurs s’imprègnent du processus

En vue d’informer les membres de son conseil d’administration, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) a organisé le 8 février 2018, à l’hôtel Maeva Palace, un atelier sur le système d’information intégré à identification biométrique de type web services acquis en 2015 et que la structure est entrain de mettre en œuvre.

Ce système est un ensemble de composantes logicielles et matérielles pour la gestion du régime d’assurance maladie. Il est basé sur la technologie web et s’appuie sur un réseau d’interconnexion dédié. Ainsi, ses composantes sont les systèmes de gestion de la biométrie, de gestion métier de l’assurance maladie. Parlant des objectifs recherchés à partir de cette rencontre, le Directeur Général de la CANAM, Ankoundio Luc Togo, a fait savoir que depuis 2015, ils ont entrepris de moderniser leur système d’information à travers un certain nombre d’outils qui permettront d’intégrer toutes les fonctions liées du régime d’assurance maladie telle que l’immatriculation, la gestion des cotisations, la production des cartes biométriques et les payement des factures qui vont être dématérialisées à partir d’une certaine période.

Selon lui, c’est un grand chantier. D’une part, les objectifs de ce système sont entre autres de mettre à la disposition des acteurs et partenaires de l’AMO un système d’information moderne permettant des opérations rapides et sécurisées ; de dématérialiser les feuilles de soins et d’autres part, il donnera comme résultat l’amélioration des délais de règlement des frais de soins, l’aide à la lutte contre la fraude notamment de la substitution d’identité et les abus de consommation des prestations de l’AMO, le développement des services auprès des assurés et autres. Par ailleurs, de sa mise en œuvre à maintenant plusieurs actions ont été réalisées, parmi lesquelles l’acquisition et l’installation des équipements logiciels et cartes, la production et validation des cahiers de spécifications fonctionnelles générales etc.

Cependant, le fait qu’il y’a un nombre limité de stations d’enrôlement disponible, soit 40 au total, la campagne d’enrôlement biométrique a concerné Bamako et les chefs-lieux de cinq régions en 2017 pour une population de plus d’un millions enrôlées. En outre, le système d’information intégré à identification biométrique de type web services vise à permettre à la CANAM d’assurer l’optimisation de la gestion du régime de l’assurance maladie obligatoire dans la perspective de la mise en place du régime d’assurance maladie universelle.

Ousmane Baba Dramé

 

 

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct