Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Me Jean Claude Sidibé, ministre des sports du Mali, à propos de la crise du football : «Je demande à la presse de calmer le jeu pour que le CONOR travaille avec sérénité »

A peine installé dans son fauteuil de Ministre des Sports, Me Jean Claude, précédemment président de la Fédération Malienne de Basketball, n’as pas perdu du temps pour s’attaquer à la grande crise qui secoue le monde sportif, notamment le secteur du football. Pour l’accompagner dans sa tâche complexe, le Ministre Jean Claude, en dehors des acteurs de la crise (les deuxcamps opposés), a rencontré les associations sportives le vendredi 4 janvier 2018, au Stade Ouezzin Coulibaly de Bamako.

Il s’agit de l’Association des Journalistes du Mali (AJSM), de l’Union des journalistes des sports du Mali (UJSM), de l’Association des Jeunes Reporters Sportifs du Mali (AJRESMA), de l’Union des femmes reporters sportives d’Afrique, section Mali (UFRESA –Mali), le Réseau des Reporters Culturels et Sportifs Francophone du Mali (RCSF). A ces associations sportives actrices incontournables du sport dans notre pays, le Ministre Jean Claude Sidibé a été on ne peut plus claire.

« Je commence par vous présentez mes vœux de bonne et heureuse année 2018, qu’elle apporte la paix au Mali et notamment dans le domaine du football qui souffre depuis 4 ans, qui est malade par notre égoïsme, parce que tout le monde veut être président. La mise en place du CONOR est un échec patent pour nous. Dans les jours à venir, le CONOR sera installé. Je vous assure que nous allons choisir des personnes totalement indépendantes pour gérer cette transition. Je ne ferai aucun parti pris pour le choix des membres du Conor.

A la presse qui a un rôle important dans la résolution de cette crise, je la dirai de jouer son rôle pour prôner l’apaisement, m’aider pour que le CONOR réussisse sa mission pour que soit élu très rapidement un nouveau président. Et que quelque soit les résultats de cette élection, que tous travaillent avec ce président et son équipe pour le développement du sport. Que la presse calme le jeu ». Ces dernières, à travers leurs portes paroles, ont assuré leur soutien au ministre Claude pour sortir notre football de cette situation.

H.B.F

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct