Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mauritanie : duel à Nouakchott entre Ould Ghazouani et Ould Boubacar

À l’approche du scrutin présidentiel du 22 juin, l’annonce surprise de la candidature de Mohamed Ould Boubacar rebat les cartes du jeu électoral.

Mohamed Ould Abdelaziz n’est pas homme à se laisser surprendre. Le chef de l’État mauritanien avait prévu chaque détail de la présidentielle du 22 juin. Il s’est offert une sortie honorable en respectant la Constitution, qui lui interdisait de briguer un troisième mandat.

Puis il a désigné son dauphin, son ami Mohamed Ould Ghazouani, tout en s’employant à lui léguer un système verrouillé à triple tour. Il avait même, jure son entourage, prédit qu’au même moment et dans la plus grande discrétion un homme préparait minutieusement son retour.

Mis à la retraite par Aziz contre sa volonté en 2016, l’ancien ambassadeur aux Nations unies Sidi Mohamed Ould Boubacar mûrissait sa décision de se présenter. « Il n’a cessé de jouer au chat et à la souris en prenant contact tantôt avec le pouvoir, tantôt avec l’opposition », affirme un proche d’Aziz.

JA

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct