Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Massacre de 2009 en Guinée: un militaire extradé du Sénégal inculpé

Un militaire guinéen, Aboubakar Sidiki, dit Toumba Diakité, extradé dimanche du Sénégal, a été inculpé de plusieurs chefs liés au massacre de plus de 150 opposants en 2009 à Conakry, a annoncé mercredi le ministère guinéen de la Justice.

aboubacar-toumba-diakite-guinee

M. Diakité, médecin militaire ayant grade de commandant, fut l’aide de camp du chef de la junte qui a dirigé la Guinée pendant un an en 2008-2009, le capitaine Moussa Dadis Camara qu’il avait ensuite tenté de tuer.

Arrêté en décembre au Sénégal sur la base d’un mandat d’arrêt international, il a été extradé le 12 mars vers la Guinée et écroué à son arrivée à Conakry avant de comparaître le lendemain devant un juge qui a vérifié son identité.

Toumba Diakité a été présenté mardi au « pool des juges d’instruction chargés de l’information des infractions commises le 28 septembre 2009 », a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué diffusé mercredi soir.

Le 28 septembre 2009, des militaires avaient tué au moins 157 personnes et violé 109 femmes, dans un stade de Conakry où étaient rassemblés des milliers d’opposants à la candidature à l’élection présidentielle de Moussa Dadis Camara et dans ses environs, selon une commission internationale d’enquête de l’ONU.

Selon le ministère de la Justice, le militaire a été notamment inculpé de meurtres, viols, pillage, incendies volontaires, vols à main armée, coups et blessures volontaires, tortures, enlèvements, séquestrations, agressions sexuelles et attentats à la pudeur.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct