Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Map Action, un outil au service de l’environnement

Map Action, c’est le nom de ce nouvel outil que Kaïcédra Consulting et ses partenaires ont mis en œuvre pour contribuer à la gestion des problèmes Wash Eau, Hygiène, Assainissement). C’est pour partager cet outil et ses objectifs que l’organisation a réuni ses partenaires, acteurs publics et privés au cours d’un atelier de formation ce 30 janvier 2018 à Bamako.

L’utilisation des nouvelles technologies de l’information est devenue incontournable et nombre de citoyens ont recours à ces outils pour leurs besoins quotidiens. Bamako étant une agglomération en pleine croissance, avec selon certaines estimations une population de 3 millions d’habitants et autant de besoins en infrastructures de base comme celles de l’accès à l’eau potable et à l’hygiène. L’un des objectifs de Map Action est de faire en sorte que les nouvelles technologies aident à mieux appréhender les problématiques environnementales et à les gérer. Map Action est un outil technologique qui rassemble une cartographie interactive, une géo-localisation mobile pour recueillir, analyser et transmettre des données pour une meilleure gestion environnementale.

Agir pour son environnement

Les activités de l’outil commencent par l’identification des problèmes Wash. Une phase à laquelle les citoyens prennent une part active avec une implication effective dans la formulation des problèmes qui les concernent. Il s’agit concrètement de faire une photo d’un problème identifié et de l’envoyer via l’application disponible sur Play store. L’autre étape consiste à procéder à l’analyse et l’étude de la situation par une équipe de terrains, formée et gérée par les responsables de l’organisation. Le but est ensuite de trouver des solutions avec la transmission des données aux autorités compétentes. Déjà évoqué, lors de la Cop 21 à Paris, la contribution de ces technologies à la lutte contre le réchauffement climatique est concrétisée par cette application malienne mise au point par Kaïcédra Consulting et son partenaire Aikio.

Créer une synergie

Environ 50 participants, venus d’associations engagées dans la défense de l’environnement, des bureaux techniques et des Organisations internationales ainsi que des partenaires techniques ont reçu cette formation. Tout cela en partenariat avec les autorités et les structures techniques concernées. Dans sa phase pilote, le projet va s’expérimenter sur les communes I et II du District de Bamako. Mais elle entend s’élargir très vite à l’ensemble de la capitale et même à l’intérieur du pays, selon Monsieur Boubacar Keïta coordinateur du projet. Peuvent participer au projet tous les citoyens, afin que les problématiques environnementales soient mieux connues. « Parce que souvent, ce n’est pas par manque de volonté mais souvent par méconnaissance. En outre, lorsque les citoyens participent à la formulation des solutions, cela peut être plus pertinent », ajoute Monsieur Keïta. Les données ainsi collectées seront transmises aux collectivités concernées, chargées des réponses aux questions environnementales, mais aussi à tous les autres acteurs censés intervenir dans le domaine comme les partenaires qui appuient dans le domaine. Pour amener les citoyens à s’impliquer, Kaicédra Consulting lance un challenge citoyen du 30 janvier au 18 février 2018 pour permettre une appropriation de l’application par les citoyens. La phase pilote, quand à elle durera quelques mois. Mais l’organisation entend établir un partenariat durable avec les autorités afin de résoudre ces problématiques environnementales. 
« Nous sommes un maillon d’une chaîne qui part de l’identification à la résolution du problème », conclut Monsieur Keïta. 

Journal du mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct