Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maison centrale d’arrêt de Bamako : S. Sissoko y séjourne en attendant son procès

Véritable escroc de grand chemin, M. Sissoko se fait passer comme un tout. Gendarme, policier, douanier, agent de la protection civile, garde, agent de la Sécurité d’Etat (S.E), entrepreneur, etc., il est presque tout. Détenteur de contact de nombreux porteurs d’uniforme, ceci est une source capitale pour lui d’arnaquer, de détruire les foyers de paisibles citoyens.

maison-arret-prison-detenu-garde-penitentiaire

 

Désormais à la MACA (maison centrale d’arrêt) de Bamako-coura, des plaintes fusent de partout. Et les charges s’accumulent.

En attendant son jugement prévu pour le 27 Novembre, l’indélicat croupisse entre les murs de la prison. Après qu’il ait arnaqué de nombreux jeunes en prenant de l’argent avec leur famille qu’il va les incorporer à l’uniforme. Notons que parmi les faits qui lui sont reprochés, il est indiqué qu’il a abusé des femmes d’autrui.

A l’image de nombreux escrocs, Sissoko s’est fait la poche sur de nombreux naïfs. Ce qui est marrant, il se trouve qu’ils sont dans de véritable réseau dont des hauts placés dirigent. C’est pourquoi, même souvent arrêtés, ils retrouvent très vite la liberté. Poussant souvent les gens à se rendre justice.

Affaire à suivre !

Sory I. TRAORE

SourceZénith Balé

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct